Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Milan, heureuse élue pour 2015

Dernière modification : 01/04/2008

La capitale lombarde a été officiellement retenue pour accueillir l'Exposition universelle de 2015. Milan était en concurrence avec Izmir, qui espérait être la première ville turque à héberger cet évènement.

La ville de Milan (Italie) a été officiellement choisie lundi à Paris pour organiser l'Exposition universelle 2015, face à sa concurrente turque Izmir.
  
La capitale économique italienne a été élue par 86 voix contre 65 à Izmir, par les membres du Bureau international des expositions (BIE, 151 pays), réunis en Assemblée générale dans la capitale française.
  
Le résultat a été annoncé par le responsable du BIE, Jean-Pierre Lafon.
  
La délégation italienne a explosé de joie à l'annonce du résultat.
  
Le président turc Abdullah Gül et le chef du gouvernement italien Romano Prodi étaient venus en personne lundi à Paris pour défendre la candidature de leur ville.
  
L'enjeu de cette manifestation prestigieuse de six mois est de taille, avec des retombées économiques se chiffrant en milliers d'emplois et en centaines de millions d'euros.

Première publication : 31/03/2008

COMMENTAIRE(S)