Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Des archéologues à l'assaut de Stonehenge

Dernière modification : 01/04/2008

Pour la première fois depuis 44 ans, des archéologues ont entamé lundi des fouilles sur le site de Stonehenge, dans l'espoir d'élucider le mystère de cet alignement de pierres érigé entre 3000 et 1600 avant J.-C.

Des archéologues ont entamé lundi de nouvelles fouilles sur le site mégalithique anglais de Stonehenge, les premières depuis plus de 40 ans, dans l'espoir d'élucider le mystère de cet alignement de pierres vieux de cinq milliers d'années.

Pour la première fois depuis 44 ans, des experts ont commencé à fouiller le site classé au patrimoine historique mondial de l'Unesco. Les travaux ont pour but de dater avec précision le "Double Cercle de pierres bleues", la première structure de pierres qui a été construite sur le site.

"Les pierres bleues détiennent la clef qui permet de comprendre l'objet et le sens de Stonehenge", a expliqué Simon Thurley, directeur général d'English Heritage, agence publique chargée de la préservation du site.

Geoffrey Wainwright, président de la Société des archéologues et un des responsables des fouilles, a précisé que les travaux permettront "de dire non seulement pourquoi mais également quand le premier monument de pierres a été érigé".

Les dernières fouilles avaient été menées sur le site en 1964, suivant de nombreuses excavations, mais il ne s'agissait jusqu'alors que de travaux réalisés dans le cadre d'opérations d'entretien et non avec l'objectif spécifique de la recherche, a expliqué David Miles, archéologue en chef.

"Très peu de recherches archéologiques de qualité ont été effectuées à Stonehenge", a estimé David Miles, archéologue en chef d'English Heritage, qualifiant les fouilles d'"incroyablement intéressantes".

"Les gens pourraient croire que nous en savons beaucoup mais il y a en fait beaucoup de choses que nous ne savons pas", a-t-il ajouté.

Stonehenge est un ensemble de structures circulaires concentriques, érigé entre 3.000 et 1.600 avant JC. Il a été découvert que les pierres sont orientées en fonction du coucher et du lever du soleil mais les experts continuent à se demander quel était l'objet de l'alignement.

Certains ont évoqué un temple, d'autres un observatoire astronomique préhistorique. D'autres encore un cimetière secret.

 

Première publication : 01/04/2008

COMMENTAIRE(S)