Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : l'Afrique de l'Est réclame un nouveau report, des généraux menacent le président

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Grèce: après la victoire Tsipras sacrifie Varoufakis

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Nous continuerons les négociations avec la Grèce"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Pour résister" : un plaidoyer contre toutes les formes d'extrémisme

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Migrants climatiques : les réfugiés du siècle

En savoir plus

INTELLIGENCE ÉCONOMIQUE

Venise au Moyen-Âge : un redoutable guerrier économique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Love and Loss" : le beau retour de Tina Arena

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Crise grecque : un référendum sous haute tension

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Maroc : la robe de la discorde

En savoir plus

Un fond public chinois est entré au capital de Total

Dernière modification : 03/04/2008

Le groupe pétrolier Total a annoncé qu'un fond public chinois dont elle n'a précisé ni le nom ni le pourcentage détenu était entré "graduellement" dans son capital depuis quelques mois.

Un fonds public chinois est entré "graduellement" au capital de Total "depuis quelques mois", a-t-on appris jeudi auprès du groupe pétrolier français, qui n'a pas précisé le pourcentage détenu.
  
Un "fonds public chinois est entré au capital de Total. Il a pris graduellement position depuis quelques mois", a déclaré à l'AFP une porte-parole de Total, sans préciser s'il s'agissait de la compagnie publique chinoise d'investissement China Investment Corporation (CIC).
  
La part des actionnaires asiatiques au capital de Total "va monter", a ajouté la porte-parole, car "l'Asie est en pleine croissance et il est normal que ses actionnaires" montent au capital.
  
Au 31 décembre 2007, le capital du quatrième groupe pétrolier mondial était détenu à 88% par des investisseurs institutionnels (d'Amérique du Nord à 29%, de France à 21%, du Royaume-uni à 14%, du reste de l'Europe à 21% et du reste du monde à 3%). Fin 2006, la part du reste du monde était de seulement 2%.
  
Le capital de Total est aussi détenu à 8% par des actionnaires individuels et à 4% par des salariés, indique le rapport annuel 2007 de Total mis en ligne ce jeudi.
  
Les principaux actionnaires de Total sont le groupe Bruxelles Lambert et la Compagnie nationale à portefeuille (CNP), détenus tous les deux par le financier belge Albert Frère, qui détiennent ensemble 5,3% du capital.
  
Total assure avoir "déjà des fonds souverains à son capital".
  
"Les fonds souverains placent leurs liquidités dans des actifs rentables et de long terme. Donc l'entrée d'un fonds souverain chinois au capital est un message positif pour le groupe", a ajouté la porte-parole.
  

Première publication : 03/04/2008

COMMENTAIRE(S)