Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

VOUS ÊTES ICI

Le cognac, la liqueur des dieux

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Jihadi John", le bourreau britannique de l'EI, démasqué

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Aux origines de Boko Haram

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : Assad est-il de nouveau "fréquentable" ?

En savoir plus

DÉBAT

Climat : l'ambition française est-elle à la hauteur des défis ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le film "Timbuktu" sera-t-il déprogrammé du Fespaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bachar al-Assad, "boucher" ou interlocuteur incontournable ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les États-Unis consacrent la neutralité du Net

En savoir plus

POLITIQUE

"Le monde rural est le reflet de nos échecs politiques"

En savoir plus

Montant record des fraudes sur Internet aux Etats-Unis

Dernière modification : 05/04/2008

Le FBI annonce un chiffre record de 239 millions de dollars détournés en ligne, aux Etats-Unis en 2007. En revanche, le nombre de plaintes déposées par des Américains victimes de ces fraudes a baissé par rapport à 2006.

Moins d'Américains ont été victimes de fraudeurs sur internet en 2007 mais la totalité des sommes détournées en ligne a atteint un record l'an passé, a indiqué jeudi le FBI dans son rapport annuel.
   
Selon la police fédérale, 239 millions de dollars (152 millions d'euros) ont été détournés en ligne et 207.492 plaintes ont été enregistrées contre 231.000 en 2006.
   
Le montant total des fraudes de 239 millions de dollars est en nette augmentation par rapport à 2006 lorsqu'il avait été évalué à 198 millions.
   
"Nous voyons plus de procédés promettant des gains plus importants et des promesses de s'enrichir vite et de travailler à la maison qui impliquent des pertes plus importantes", a commenté John Hambrick du FBI.
   
"Mais je suis optimiste sur le fait que les gens commencent à s'habituer à ce genre d'arnaques et nous continuerons à les informer des dangers de la fraude sur internet", a poursuivi l'agent.
   
La principale méthode pour dénicher des victimes est via des "spams" ou pourriels, selon le FBI. "Un cybercriminel vise moins d'un pour cent de retour sur tous les courriels qu'il envoie, et il peut encore gagner de l'argent rapidement", a souligné John Hambrick.

Première publication : 04/04/2008

COMMENTAIRE(S)