Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"L’intérêt fondamental de Poutine, c’est de se rapprocher de l’Europe"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le festival de la BD d’Angoulême sous le signe de "Charlie Hebdo"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Les mutuelles ne gagnent pas d'argent !"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : 35 militants indépendantistes basques devant la justice

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 2)

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Tempête Juno aux États-Unis : la "snowcalypse" n'a pas eu lieu

En savoir plus

REPORTERS

Centrafrique, le convoi de l’espoir

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Panique boursière à Athènes

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hezbollah : vers une nouvelle guerre ? (partie 1)

En savoir plus

Montant record des fraudes sur Internet aux Etats-Unis

Dernière modification : 05/04/2008

Le FBI annonce un chiffre record de 239 millions de dollars détournés en ligne, aux Etats-Unis en 2007. En revanche, le nombre de plaintes déposées par des Américains victimes de ces fraudes a baissé par rapport à 2006.

Moins d'Américains ont été victimes de fraudeurs sur internet en 2007 mais la totalité des sommes détournées en ligne a atteint un record l'an passé, a indiqué jeudi le FBI dans son rapport annuel.
   
Selon la police fédérale, 239 millions de dollars (152 millions d'euros) ont été détournés en ligne et 207.492 plaintes ont été enregistrées contre 231.000 en 2006.
   
Le montant total des fraudes de 239 millions de dollars est en nette augmentation par rapport à 2006 lorsqu'il avait été évalué à 198 millions.
   
"Nous voyons plus de procédés promettant des gains plus importants et des promesses de s'enrichir vite et de travailler à la maison qui impliquent des pertes plus importantes", a commenté John Hambrick du FBI.
   
"Mais je suis optimiste sur le fait que les gens commencent à s'habituer à ce genre d'arnaques et nous continuerons à les informer des dangers de la fraude sur internet", a poursuivi l'agent.
   
La principale méthode pour dénicher des victimes est via des "spams" ou pourriels, selon le FBI. "Un cybercriminel vise moins d'un pour cent de retour sur tous les courriels qu'il envoie, et il peut encore gagner de l'argent rapidement", a souligné John Hambrick.

Première publication : 04/04/2008

COMMENTAIRE(S)