Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Gauche : quelle recomposition ?

En savoir plus

POLITIQUE

Trump président des États-Unis : le populisme au pouvoir

En savoir plus

FOCUS

France : de nouvelles inititatives solidaires en faveur des sans-abris

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Asli Erdogan, les maux de la Turquie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Theresa May attendue à Davos ce jeudi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des troupes sénégalaises et nigérianes aux frontières de la Gambie

En savoir plus

LE DÉBAT

Lanceurs d'alerte : un risque, à quel prix ? (partie 2)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean-Pascal Tricoire : "la mondialisation doit être plus inclusive"

En savoir plus

LE DÉBAT

Lanceurs d'alerte : un risque, à quel prix ? (partie 1)

En savoir plus

MySpace s'associe aux majors pour le téléchargement

Dernière modification : 05/04/2008

Le site communautaire MySpace va s'associer avec trois majors du disque pour lancer un site de musique à télécharger ou à écouter en ligne. Objectif : concurrencer iTunes de Apple et Amazon.

Trois des quatre "majors" du disque se sont alliés au site de socialisation MySpace (groupe News Corp.) pour lancer ensemble un site de musiques à télécharger ou écouter, MySpace Music, ont annoncé les trois groupes jeudi.

Universal Music, Sony BMG et Warner Music Group, qui détiendront une part minoritaire dans la joint-venture, mettront à disposition la totalité de leur catalogue pour ce site qui doit démarrer prochainement.

Il reprendra la plate-forme musicale existante de MySpace, qui attire déjà 30 millions de visiteurs par mois.

EMI pourrait ensuite rejoindre l'alliance, selon le New York Times.

Le site, basé à Los Angeles, offrira de la musique sous différentes formes: en flux ("streaming") gratuit, financé par la publicité, en téléchargement payant, qui s'adaptera à tous les baladeurs, y compris les iPod d'Apple.

Le site pourrait aussi proposer un forfait mensuel pour un téléchargement illimité.

Il s'enrichira aussi des fonctions de socialisation de MySPace, avec la possibilité de partager des listes de lecture entre amis et de consulter les pages personnelles ou blogs d'artistes, nombreux sur le site. Il prévoit aussi des ventes d'autres produits, type T-shirts ou places de concerts.

MySpace Music entrera ainsi en concurrence avec le leader du secteur, le site iTunes d'Apple, ou encore Amazon.com, qui avait aussi reçu l'appui des majors.

L'industrie du disque s'efforce de générer de nouveaux revenus sur internet pour compenser la baisse des ventes de disques, conséquence du piratage, avec des ventes globales ramenées à 11,5 milliards de dollars en 2006 contre 15 milliards en 1999.

Première publication : 04/04/2008

COMMENTAIRE(S)