Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

SUR LE NET

Chine : de faux profils Twitter démasqués

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les cachotteries de Poutine et Merkel"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Les défis diplomatiques de John Kerry

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

  • Ebola : état d'urgence au Sierra Leone, l'inquiétude grandit dans le monde

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne suspend son offensive dans l'Est

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

MySpace s'associe aux majors pour le téléchargement

Dernière modification : 05/04/2008

Le site communautaire MySpace va s'associer avec trois majors du disque pour lancer un site de musique à télécharger ou à écouter en ligne. Objectif : concurrencer iTunes de Apple et Amazon.

Trois des quatre "majors" du disque se sont alliés au site de socialisation MySpace (groupe News Corp.) pour lancer ensemble un site de musiques à télécharger ou écouter, MySpace Music, ont annoncé les trois groupes jeudi.

Universal Music, Sony BMG et Warner Music Group, qui détiendront une part minoritaire dans la joint-venture, mettront à disposition la totalité de leur catalogue pour ce site qui doit démarrer prochainement.

Il reprendra la plate-forme musicale existante de MySpace, qui attire déjà 30 millions de visiteurs par mois.

EMI pourrait ensuite rejoindre l'alliance, selon le New York Times.

Le site, basé à Los Angeles, offrira de la musique sous différentes formes: en flux ("streaming") gratuit, financé par la publicité, en téléchargement payant, qui s'adaptera à tous les baladeurs, y compris les iPod d'Apple.

Le site pourrait aussi proposer un forfait mensuel pour un téléchargement illimité.

Il s'enrichira aussi des fonctions de socialisation de MySPace, avec la possibilité de partager des listes de lecture entre amis et de consulter les pages personnelles ou blogs d'artistes, nombreux sur le site. Il prévoit aussi des ventes d'autres produits, type T-shirts ou places de concerts.

MySpace Music entrera ainsi en concurrence avec le leader du secteur, le site iTunes d'Apple, ou encore Amazon.com, qui avait aussi reçu l'appui des majors.

L'industrie du disque s'efforce de générer de nouveaux revenus sur internet pour compenser la baisse des ventes de disques, conséquence du piratage, avec des ventes globales ramenées à 11,5 milliards de dollars en 2006 contre 15 milliards en 1999.

Première publication : 04/04/2008

COMMENTAIRE(S)