Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump accuse Google de rouler pour Hillary Clinton

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Soudan accusé d'attaques chimiques au Darfour

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la droite : semaine maudite pour Nicolas Sarkozy

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle américaine : avantage Hillary Clinton

En savoir plus

FOCUS

L’Afghanistan dans l’impasse politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Exposition "Hergé" : qui était le créateur de Tintin ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mondial de l'auto : place aux voitures électriques et autonomes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep : bombardements russes, coups de menton américains"

En savoir plus

Stijn Devolder crée la surprise

Dernière modification : 06/04/2008

Le champion de Belgique Stijn Devolder a remporté la 92ème édition du Tour des Flandres devant tous les favoris de l'épreuve. Il remporte la première grande classique de sa carrière.

Stijn Devolder a fait honneur à son maillot de champion de Belgique, dimanche, en remportant la 92e édition du Tour des Flandres, disputée dimanche sur 264 kilomètres entre Bruges et Meerbeke.
  
Devolder, 28 ans, a précédé d'une quinzaine de secondes son compatriote Nick Nuyens et l'Espagnol Juan Antonio Flecha, en avant-garde d'un premier peloton, réglé par le vainqueur 2007, l'Italien Alessandro Ballan.
  
Douze ans après son succès dans le Tour des Flandres juniors, Devolder a enlevé avec brio sa première grande classique pour le compte de l'équipe Quick Step qu'il a rejoint cette saison.
  
Dans une course, marquée par des conditions météo changeantes entre éclaircies et giboulées de pluie froide, Devolder s'est dégagé à 26 kilomètres de l'arrivée d'un quintette au moment où le quintette qu'il formait avec le Néerlandais Sebastian Langeveld, très offensif, l'Américain George Hincapie, l'Italien Alessandro Ballan et le Danois Karsten Kroon, a été repris.
  
Sans faiblir, Devolder est sorti en tête du mur de Grammont, à 15 kilomètres de Meerbeke, avec une vingtaine de secondes d'avance sur ses poursuivants.
  
Protégé par la présence dans ce groupe de son chef de file, le Belge Tom Boonen, impressionnant dans les secteurs les plus difficiles, Devolder a mené pour finir un contre-la-montre qui lui a permis de résister à Langeveld puis à Flecha, parti en contre-attaque à 7 kilomètres de l'arrivée.
  

Première publication : 06/04/2008

COMMENTAIRE(S)