Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

103 décès imputés à des médicaments de la firme Baxter

Dernière modification : 09/04/2008

L'agence américaine des médicaments (FDA) attribue la mort d'une centaine de personnes à des médicaments produits par la firme Baxter. Une substance contaminante a été retrouvée dans des lots en provenance de Chine.

Une centaine de personnes sont décédées des suites de leur traitement avec l'anticoagulant héparine, a annoncé la FDA, l'agence américaine des médicaments, après l'identification d'une substance contaminante dans des lots du médicament produits en Chine.

Sur son site internet mardi soir, la FDA a rapporté 103 décès entre janvier 2007 et février 2008. 62 des personnes décédées auraient montré des réactions allergiques. Le mois dernier, la FDA avait fait état de 19 morts.

La FDA avait indiqué le 5 mars avoir détecté une substance contaminante non-identifiée dans des injections d'héparine vendues par la firme pharmaceutique Baxter International.

Elle avait ensuite identifié la substance contaminante, du sulfate de chondroïtine sur-sulfaté (SCS), une substance non-naturelle obtenue par modification chimique.

Les ingrédients actifs de cette héparine étaient produits par Scientific Protein Laboratories (SPL), un fournisseur de Baxter, dans son usine de Changzhou en Chine.

Baxter a rappelé le 28 février l'ensemble de l'héparine sur le marché, tandis que les importations étaient interrompues, le temps d'établir le lien entre cette substance contaminante et les réactions allergiques sévères ayant conduit à des décès.

Depuis ce rappel, aucun nouveau cas de réaction allergique ou de décès n'a été signalé à la FDA.

L'héparine est dérivée des intestins de porc et la Chine en est le plus gros fournisseur mondial.
 

Première publication : 09/04/2008

COMMENTAIRE(S)