Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Gare aux Vikings !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

103 décès imputés à des médicaments de la firme Baxter

Dernière modification : 09/04/2008

L'agence américaine des médicaments (FDA) attribue la mort d'une centaine de personnes à des médicaments produits par la firme Baxter. Une substance contaminante a été retrouvée dans des lots en provenance de Chine.

Une centaine de personnes sont décédées des suites de leur traitement avec l'anticoagulant héparine, a annoncé la FDA, l'agence américaine des médicaments, après l'identification d'une substance contaminante dans des lots du médicament produits en Chine.

Sur son site internet mardi soir, la FDA a rapporté 103 décès entre janvier 2007 et février 2008. 62 des personnes décédées auraient montré des réactions allergiques. Le mois dernier, la FDA avait fait état de 19 morts.

La FDA avait indiqué le 5 mars avoir détecté une substance contaminante non-identifiée dans des injections d'héparine vendues par la firme pharmaceutique Baxter International.

Elle avait ensuite identifié la substance contaminante, du sulfate de chondroïtine sur-sulfaté (SCS), une substance non-naturelle obtenue par modification chimique.

Les ingrédients actifs de cette héparine étaient produits par Scientific Protein Laboratories (SPL), un fournisseur de Baxter, dans son usine de Changzhou en Chine.

Baxter a rappelé le 28 février l'ensemble de l'héparine sur le marché, tandis que les importations étaient interrompues, le temps d'établir le lien entre cette substance contaminante et les réactions allergiques sévères ayant conduit à des décès.

Depuis ce rappel, aucun nouveau cas de réaction allergique ou de décès n'a été signalé à la FDA.

L'héparine est dérivée des intestins de porc et la Chine en est le plus gros fournisseur mondial.
 

Première publication : 09/04/2008

COMMENTAIRE(S)