Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

103 décès imputés à des médicaments de la firme Baxter

Dernière modification : 09/04/2008

L'agence américaine des médicaments (FDA) attribue la mort d'une centaine de personnes à des médicaments produits par la firme Baxter. Une substance contaminante a été retrouvée dans des lots en provenance de Chine.

Une centaine de personnes sont décédées des suites de leur traitement avec l'anticoagulant héparine, a annoncé la FDA, l'agence américaine des médicaments, après l'identification d'une substance contaminante dans des lots du médicament produits en Chine.

Sur son site internet mardi soir, la FDA a rapporté 103 décès entre janvier 2007 et février 2008. 62 des personnes décédées auraient montré des réactions allergiques. Le mois dernier, la FDA avait fait état de 19 morts.

La FDA avait indiqué le 5 mars avoir détecté une substance contaminante non-identifiée dans des injections d'héparine vendues par la firme pharmaceutique Baxter International.

Elle avait ensuite identifié la substance contaminante, du sulfate de chondroïtine sur-sulfaté (SCS), une substance non-naturelle obtenue par modification chimique.

Les ingrédients actifs de cette héparine étaient produits par Scientific Protein Laboratories (SPL), un fournisseur de Baxter, dans son usine de Changzhou en Chine.

Baxter a rappelé le 28 février l'ensemble de l'héparine sur le marché, tandis que les importations étaient interrompues, le temps d'établir le lien entre cette substance contaminante et les réactions allergiques sévères ayant conduit à des décès.

Depuis ce rappel, aucun nouveau cas de réaction allergique ou de décès n'a été signalé à la FDA.

L'héparine est dérivée des intestins de porc et la Chine en est le plus gros fournisseur mondial.
 

Première publication : 09/04/2008

COMMENTAIRE(S)