Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient à al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

54 clandestins birmans retrouvés morts en Thaïlande

©

Dernière modification : 10/04/2008

54 Birmans sont morts étouffés, et 21 ont été retrouvés dans un état grave, alors qu'ils tentaient d'immigrer en Thaïlande. Entassés dans un conteneur frigorifique, ils espéraient trouver un emploi saisonnier à Phuket. (Récit R. Ranucci)

Cinquante-quatre Birmans sont morts étouffés, et 21 ont été retrouvés dans un état grave, alors qu'ils tentaient d'immigrer en Thaïlande à bord d'un conteneur frigorifique, a annoncé jeudi la police.

Ces victimes faisaient partie d'un groupe de 121 personnes entassées dans un conteneur qui faisait 6 m de long et 2,2 m de large, a précisé le colonel Kraithong Chanthongbai, chef de la police de la province frontalière de Ranong où les corps ont été découverts mercredi soir.

Le conteneur était normalement utilisé pour transporter du poisson congelé.

Les clandestins ont chacun payé 5.000 baht (157 dollars) pour être transportés de la frontère birmano-thaïlandaise vers la station touristique de Phuket, où ils espéraient trouver un emploi saisonnier, a précisé le chef de la police.

Lorsque le chauffeur du camion transportant le conteneur a constaté que plusieurs passagers étaient morts, il a garé le véhicule sur le bas-côté de la route, ouvert la porte du conteneur et pris la fuite, a-t-il ajouté.

Les 46 survivants sortis indemnes du conteneur ont été arrêtés.

Quelque 540.000 immigrés, pour la plupart originaires de Birmanie, travaillent légalement en Thaïlande, selon le ministère du Travail. Mais, selon des associations de défense des droits de l'Homme, plus d'un million d'autres y séjournent sans papiers et sont souvent exploités par leurs employeurs.

Première publication : 10/04/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)