Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Total, premier groupe pétrolier en Afrique, a perdu son PDG Christophe de Margerie

En savoir plus

FACE À FACE

Martine Aubry, la gauche et ses frondeurs

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Magic on the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mort d'un patron baroque"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel(s) patron(s) pour Total ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

La guerre d'indépendance de Yahoo!

Dernière modification : 10/04/2008

Après avoir refusé la proposition de rachat de Microsoft, Yahoo! tente de se rapprocher de partenaires potentiels dont Google et AOL. L'analyse de Nicolas Luiset, journaliste économique.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça bouge dans le monde de l’internet. On a assisté en coulisses à une rude guerre des nerfs, voire à une guerre froide.

Le temps des grandes manœuvres est venu : de peur de tomber entre les mains de Microsoft, Yahoo! montre ses muscles. Question d’indépendance, question d’argent aussi.
Microsoft propose 42 milliards de dollars, mais quitte à être avalé, Yahoo! veut qu’on y mette le prix, c’est pourquoi un rapprochement s’opère avec AOL. Pour peser plus lourdement dans la négociation.

Mais Microsoft fourbit ses armes aussi, en cherchant à faire alliance avec le puissant Rupert Murdoch.
Microsoft se montre ferme : si dans les trois semaines aucun accord n’est trouvé, le géant du logiciel reverra son offre à la baisse. Derrière ces menaces, ces intimidations, ces prises de position, c’est aujourd’hui l’avenir de Yahoo! qui se joue.

A quoi ressemblera le moteur de recherche  dans dix ans ?  Et surtout à qui appartiendra-t-il ? Pour en connaitre la réponse, il faut en évaluer le prix. Combien coûte Yahoo! ? Pas plus de 42 milliards de dollars assure Microsoft.

Les actionnaires jouent le bras de fer, mais c’est déjà une belle somme, et beaucoup pourrait être tentés. La proposition de Microsoft valorise l’action Yahoo! à 29 dollars, alors qu’elle n’en valait que 19 dollars fin janvier. De quoi méditer…

Première publication : 10/04/2008

COMMENTAIRE(S)