Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

SUR LE NET

Hong Kong : les manifestants soutenus à l'étranger

En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Ligue des champions : "On a montré que Paris peut être une grande équipe"

    En savoir plus

  • Londres a mené ses premières frappes aériennes contre l’EI en Irak

    En savoir plus

  • Des ravisseurs d'Hervé Gourdel, assassiné en Algérie, ont été identifiés

    En savoir plus

  • Barack Obama salue un accord de sécurité "historique" avec Kaboul

    En savoir plus

  • Ebola : l'expérience "désespérée" d'un médecin libérien

    En savoir plus

  • Terrorisme : pour Marine Le Pen, les Français musulmans sont "pris au piège"

    En savoir plus

Le panier de la ménagère pèse sur les élections

Dernière modification : 11/04/2008

Les plupart des produits alimentaires ont fortement augmenté ces dernières années en Italie, au point de faire du pouvoir d’achat un enjeu majeur des élections législatives. (Reportage : A. Masciarelli, C. Valerio, M. Taricco, S. Taddei)

Les marché de Rome regorgent de fruits et de légumes frais, mais de nombreux Italiens ne peuvent plus se permettre d’en manger tous les jours. Fatima Yelimoff, une retraitée romaine, vit avec 600 euros par mois. Elle subit de plein fouet la hausse des prix des produits de consommation quotidienne. "J'ai pris quatre oranges, deux pommes et deux bananes. Plus que ça, je ne peux pas", se lamente-t-elle.  "Avec ce qu’on gagne, on ne peut pas. A la fin du mois, on ne mange pas. Les spaghettis se font sans sauce."

 

Suivant la vague inflationniste mondiale du pétrole et du blé, le pain et les pâtes, aliments de base des Italiens, ont augmenté de 10 a 15 % en un an. Mais les salaires et les retraites n’ont pas suivi, faisant du pouvoir d’achat l'un des enjeux majeurs pour tous les candidats.

 

Federica Mogherini, une candidate du Parti Démocratique de Walter Veltroni, expose ses propositions pour faire face à la hausse des prix : "Nous, on a proposé d’augmenter les salaires les plus bas et surtout de donner aux familles qui ont le plus de difficultés une dotation d’argent pour soutenir les dépenses surtout vers la fin du mois."

 

Des mesures décriées par Mario Baldassari, un candidat du Peuple des Libertés (droite) : "Il faut créer plus d’opportunités de revenus et plus de frein à l’augmentation des prix. Mais un frein sérieux et structurel. Pas les mesures démagogiques qui consistent à dire maintenant, on met en place une autorité qui contrôle les prix."

 

Pour le moment, de nombreux Italiens ne parviennent à joindre les deux bouts en fin de mois qu’en travaillant au noir ou en participant à l’évasion fiscale. Au moment de voter, les électeurs, de droite comme de gauche, penseront surtout à leur porte-monnaie.
 
 

Voir aussi : Le vote jeune au cœur de toutes les convoitises

Première publication : 10/04/2008

COMMENTAIRE(S)