Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Du neuf dans un nouveau monde"

En savoir plus

La Bosnie fait un pas vers l'Union Européenne

Dernière modification : 11/04/2008

Le parlement bosniaque a adopté une série de réformes concernant ses services de police. Cette avancée pourrait permettre au pays de signer un Accord de stabilisation et d'association (ASA) avec l'UE.

Le parlement bosniaque a approuvé jeudi une série de réformes qui pourraient permettre au pays de signer un Accord de stabilisation et d'association (ASA) avec l'Union européenne, première étape vers une adhésion.
 
Ces réformes, qui concernent les services de police, faisaient l'objet de débats depuis quatre ans. L'UE insistait pour qu'elles soient adoptées avant que la Bosnie soit habilitée à signer un ASA.
 
La Bosnie, la Serbie et le Kosovo sont les seuls pays des Balkans à ne pas avoir encore signé d'ASA avec l'Union européenne.
 
La chambre basse du parlement, qui compte 42 sièges, a approuvé ces lois à une courte majorité de 22 voix, 19 autres  députés votant contre et un s'abstenant. Ce vote est intervenu après qu'eut été conclu un accord de compromis entre Musulmans, Croates et Serbes de Bosnie sur la réforme de la police.
 
"Je tiens à féliciter tous ceux qui ont fait un compromis dans l'intérêt des citoyens et de l'Etat", a déclaré à la presse le Premier ministre bosniaque, Nikola Spiric. "Des jours meilleurs nous attendent, et aussi beaucoup de travail lié à la
signature de l'ASA", a-t-il ajouté.
 
La chambre haute du parlement devrait selon toute vraisemblance adopter elle aussi ces lois lundi prochain.
 
Les réformes adoptées, avalisées par les pays occidentaux qui soutiennent la Bosnie, ont été quelque peu atténuées par
rapport à la version initiale du projet, qui envisageait l'unification des forces de police des deux entités de Bosnie - la Fédération croato-musulmane et la Republika Sprska.

Première publication : 11/04/2008

COMMENTAIRE(S)