Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

La Bosnie fait un pas vers l'Union Européenne

Dernière modification : 11/04/2008

Le parlement bosniaque a adopté une série de réformes concernant ses services de police. Cette avancée pourrait permettre au pays de signer un Accord de stabilisation et d'association (ASA) avec l'UE.

Le parlement bosniaque a approuvé jeudi une série de réformes qui pourraient permettre au pays de signer un Accord de stabilisation et d'association (ASA) avec l'Union européenne, première étape vers une adhésion.
 
Ces réformes, qui concernent les services de police, faisaient l'objet de débats depuis quatre ans. L'UE insistait pour qu'elles soient adoptées avant que la Bosnie soit habilitée à signer un ASA.
 
La Bosnie, la Serbie et le Kosovo sont les seuls pays des Balkans à ne pas avoir encore signé d'ASA avec l'Union européenne.
 
La chambre basse du parlement, qui compte 42 sièges, a approuvé ces lois à une courte majorité de 22 voix, 19 autres  députés votant contre et un s'abstenant. Ce vote est intervenu après qu'eut été conclu un accord de compromis entre Musulmans, Croates et Serbes de Bosnie sur la réforme de la police.
 
"Je tiens à féliciter tous ceux qui ont fait un compromis dans l'intérêt des citoyens et de l'Etat", a déclaré à la presse le Premier ministre bosniaque, Nikola Spiric. "Des jours meilleurs nous attendent, et aussi beaucoup de travail lié à la
signature de l'ASA", a-t-il ajouté.
 
La chambre haute du parlement devrait selon toute vraisemblance adopter elle aussi ces lois lundi prochain.
 
Les réformes adoptées, avalisées par les pays occidentaux qui soutiennent la Bosnie, ont été quelque peu atténuées par
rapport à la version initiale du projet, qui envisageait l'unification des forces de police des deux entités de Bosnie - la Fédération croato-musulmane et la Republika Sprska.

Première publication : 11/04/2008

COMMENTAIRE(S)