Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

La Bosnie fait un pas vers l'Union Européenne

Dernière modification : 11/04/2008

Le parlement bosniaque a adopté une série de réformes concernant ses services de police. Cette avancée pourrait permettre au pays de signer un Accord de stabilisation et d'association (ASA) avec l'UE.

Le parlement bosniaque a approuvé jeudi une série de réformes qui pourraient permettre au pays de signer un Accord de stabilisation et d'association (ASA) avec l'Union européenne, première étape vers une adhésion.
 
Ces réformes, qui concernent les services de police, faisaient l'objet de débats depuis quatre ans. L'UE insistait pour qu'elles soient adoptées avant que la Bosnie soit habilitée à signer un ASA.
 
La Bosnie, la Serbie et le Kosovo sont les seuls pays des Balkans à ne pas avoir encore signé d'ASA avec l'Union européenne.
 
La chambre basse du parlement, qui compte 42 sièges, a approuvé ces lois à une courte majorité de 22 voix, 19 autres  députés votant contre et un s'abstenant. Ce vote est intervenu après qu'eut été conclu un accord de compromis entre Musulmans, Croates et Serbes de Bosnie sur la réforme de la police.
 
"Je tiens à féliciter tous ceux qui ont fait un compromis dans l'intérêt des citoyens et de l'Etat", a déclaré à la presse le Premier ministre bosniaque, Nikola Spiric. "Des jours meilleurs nous attendent, et aussi beaucoup de travail lié à la
signature de l'ASA", a-t-il ajouté.
 
La chambre haute du parlement devrait selon toute vraisemblance adopter elle aussi ces lois lundi prochain.
 
Les réformes adoptées, avalisées par les pays occidentaux qui soutiennent la Bosnie, ont été quelque peu atténuées par
rapport à la version initiale du projet, qui envisageait l'unification des forces de police des deux entités de Bosnie - la Fédération croato-musulmane et la Republika Sprska.

Première publication : 11/04/2008

COMMENTAIRE(S)