Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Hollande face au FN"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls veut son "Islam de France"

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le professeur Rollin se rebiffe"

En savoir plus

FOCUS

Danemark : comment lutter contre la radicalisation des jeunes ?

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Réformer la France : la recette Sarkozy

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des enfants en cage pour frapper les esprits en Syrie et immersion avec les "fouilleurs" de Côte d'Ivoire

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Poutine veut affirmer la voie russe, quitte à se confronter à l’Occident"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : Bamako espère que les groupes du Nord signeront l'accord de paix

En savoir plus

La Bosnie fait un pas vers l'Union Européenne

Dernière modification : 11/04/2008

Le parlement bosniaque a adopté une série de réformes concernant ses services de police. Cette avancée pourrait permettre au pays de signer un Accord de stabilisation et d'association (ASA) avec l'UE.

Le parlement bosniaque a approuvé jeudi une série de réformes qui pourraient permettre au pays de signer un Accord de stabilisation et d'association (ASA) avec l'Union européenne, première étape vers une adhésion.
 
Ces réformes, qui concernent les services de police, faisaient l'objet de débats depuis quatre ans. L'UE insistait pour qu'elles soient adoptées avant que la Bosnie soit habilitée à signer un ASA.
 
La Bosnie, la Serbie et le Kosovo sont les seuls pays des Balkans à ne pas avoir encore signé d'ASA avec l'Union européenne.
 
La chambre basse du parlement, qui compte 42 sièges, a approuvé ces lois à une courte majorité de 22 voix, 19 autres  députés votant contre et un s'abstenant. Ce vote est intervenu après qu'eut été conclu un accord de compromis entre Musulmans, Croates et Serbes de Bosnie sur la réforme de la police.
 
"Je tiens à féliciter tous ceux qui ont fait un compromis dans l'intérêt des citoyens et de l'Etat", a déclaré à la presse le Premier ministre bosniaque, Nikola Spiric. "Des jours meilleurs nous attendent, et aussi beaucoup de travail lié à la
signature de l'ASA", a-t-il ajouté.
 
La chambre haute du parlement devrait selon toute vraisemblance adopter elle aussi ces lois lundi prochain.
 
Les réformes adoptées, avalisées par les pays occidentaux qui soutiennent la Bosnie, ont été quelque peu atténuées par
rapport à la version initiale du projet, qui envisageait l'unification des forces de police des deux entités de Bosnie - la Fédération croato-musulmane et la Republika Sprska.

Première publication : 11/04/2008

COMMENTAIRE(S)