Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • Grande Guerre : il n'y a pas qu'un seul coupable, selon Christopher Clark

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

Risque de pandémie indonésienne si le virus mutait

Dernière modification : 19/04/2008

En cas de mutation du virus de la grippe aviaire, près de 65 millions d'Indonésiens pourraient être infectés, estiment des autorités sanitaires. Le pays est déjà le plus gravement touché par le virus H5N1 avec une centaine de décès.

Plus de 60 millions d'Indonésiens pourraient être infectés par la grippe aviaire en cas de mutation du virus dans ce pays, le plus gravement affecté par la maladie, a annoncé vendredi un responsable sanitaire.

Les experts redoutent une mutation du virus H5N1, qui ferait craindre une possible épidémie chez l'homme aux conséquences effroyables, en particulier en Indonésie.

"Quelque 65 millions de personnes ou 30% de la population du pays seront infectées si une pandémie de grippe aviaire frappe l'Indonésie", a déclaré aux journalistes Bayu Krisnamurthi, directeur du Comité national de lutte contre la grippe aviaire et de prévention des épidémies grippales (Komnas FBPI).

Il a précisé que cette estimation avait été effectuée en fonction de précédentes épidémies de grippe survenues le siècle dernier.

L'Indonésie organisera la semaine prochaine sur l'île de Bali une simulation de départ d'épidémie grippale, à laquelle participeront un millier d'habitants.

Le mois dernier, la FAO, l'agence des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, avait estimé que l'Indonésie se trouvait dans une situation "critique", compte tenu de l'importante circulation du virus parmi les volailles.

Le virus H5N1 s'est propagé dans 31 des 33 provinces de l'Indonésie qui, avec 107 morts, est le pays qui a enregistré le plus de décès dus à la maladie. Environ 80% des Indonésiens qui ont été contaminés par le virus H5N1 en sont morts.

Première publication : 18/04/2008

COMMENTAIRE(S)