Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Risque de pandémie indonésienne si le virus mutait

Dernière modification : 19/04/2008

En cas de mutation du virus de la grippe aviaire, près de 65 millions d'Indonésiens pourraient être infectés, estiment des autorités sanitaires. Le pays est déjà le plus gravement touché par le virus H5N1 avec une centaine de décès.

Plus de 60 millions d'Indonésiens pourraient être infectés par la grippe aviaire en cas de mutation du virus dans ce pays, le plus gravement affecté par la maladie, a annoncé vendredi un responsable sanitaire.

Les experts redoutent une mutation du virus H5N1, qui ferait craindre une possible épidémie chez l'homme aux conséquences effroyables, en particulier en Indonésie.

"Quelque 65 millions de personnes ou 30% de la population du pays seront infectées si une pandémie de grippe aviaire frappe l'Indonésie", a déclaré aux journalistes Bayu Krisnamurthi, directeur du Comité national de lutte contre la grippe aviaire et de prévention des épidémies grippales (Komnas FBPI).

Il a précisé que cette estimation avait été effectuée en fonction de précédentes épidémies de grippe survenues le siècle dernier.

L'Indonésie organisera la semaine prochaine sur l'île de Bali une simulation de départ d'épidémie grippale, à laquelle participeront un millier d'habitants.

Le mois dernier, la FAO, l'agence des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, avait estimé que l'Indonésie se trouvait dans une situation "critique", compte tenu de l'importante circulation du virus parmi les volailles.

Le virus H5N1 s'est propagé dans 31 des 33 provinces de l'Indonésie qui, avec 107 morts, est le pays qui a enregistré le plus de décès dus à la maladie. Environ 80% des Indonésiens qui ont été contaminés par le virus H5N1 en sont morts.

Première publication : 18/04/2008

COMMENTAIRE(S)