Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : une réunion pour trouver une issue à la crise du lait

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Rio : l'heure du bilan

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En une seconde, tout s'est écroulé"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le burkini est une provocation"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Agents presque secrets" : gros bras, petits effets

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le rêve d’Europe des jeunes footballeurs ivoiriens

En savoir plus

Un Américain arrêté pour espionnage pro-israélien

Dernière modification : 22/04/2008

Un Américain a été arrêté pour espionnage au profit d'Israël. Il avait accès à des installations militaires aux Etats-Unis et est soupçonné d'avoir livré des informations confidentielles à Israël durant les années 1980.

Un ingénieur de nationalité américaine a été arrêté sous l'accusation d'avoir transmis durant les années 1980 des secrets militaires à Israël concernant des armes nucléaires, des avions de combat et des systèmes de missiles, a annoncé mardi le département américain de la Justice.
 
Le suspect, Ben-Ami Kadish, travaillait dans un centre technique militaire du New Jersey et faisait parvenir ses
informations au même "officier traitant" israélien que celui auquel avait affaire Jonathan Pollard, qui purge une peine à
perpétuité pour espionnage au profit de l'Etat juif.
 
Le cas de Pollard, qui avait plaidé coupable de trahison, en 1986, est l'un des principaux contentieux dans les relations
bilatérales entre Israël et leur principal allié, les Etats-Unis.
 
Selon l'accusation, Kadish, natif du Connecticut, aurait espionné durant une période courant approximativement de 1979 à 1985 et ses contacts avec son officier traitant israélien se seraient poursuivis jusqu'au mois dernier.
 
Arrêté dans le New Jersey, Kadish devait être déféré devant la cour fédérale du district de Manhattan dans la journée. De
source judiciaire, on précise que l'argent ne semble pas avoir été le mobile de sa trahison de secrets militaires de son pays.

Première publication : 22/04/2008

COMMENTAIRE(S)