Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burundi: "tout va bien madame la marquise"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : début de l'exhumation de Sankara et 12 de ses compagnons d'armes tués en 1987

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Serge Klarsfeld : "Il faut combattre les démagogues, comme Marine le Pen"

En savoir plus

FOCUS

Le Liban, une année sans chef d'État

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France - Maroc : fin de la discorde ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fifa : qui succédera à Blatter ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jeannette Bougrab : "Ma mère a réussi à briser cette malédiction de naître femme"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'industrie du futur : le plan d'Emmanuel Macron pour moderniser la France

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Asie du sud-est : la tragédie des Rohingyas

En savoir plus

Un Américain arrêté pour espionnage pro-israélien

Dernière modification : 22/04/2008

Un Américain a été arrêté pour espionnage au profit d'Israël. Il avait accès à des installations militaires aux Etats-Unis et est soupçonné d'avoir livré des informations confidentielles à Israël durant les années 1980.

Un ingénieur de nationalité américaine a été arrêté sous l'accusation d'avoir transmis durant les années 1980 des secrets militaires à Israël concernant des armes nucléaires, des avions de combat et des systèmes de missiles, a annoncé mardi le département américain de la Justice.
 
Le suspect, Ben-Ami Kadish, travaillait dans un centre technique militaire du New Jersey et faisait parvenir ses
informations au même "officier traitant" israélien que celui auquel avait affaire Jonathan Pollard, qui purge une peine à
perpétuité pour espionnage au profit de l'Etat juif.
 
Le cas de Pollard, qui avait plaidé coupable de trahison, en 1986, est l'un des principaux contentieux dans les relations
bilatérales entre Israël et leur principal allié, les Etats-Unis.
 
Selon l'accusation, Kadish, natif du Connecticut, aurait espionné durant une période courant approximativement de 1979 à 1985 et ses contacts avec son officier traitant israélien se seraient poursuivis jusqu'au mois dernier.
 
Arrêté dans le New Jersey, Kadish devait être déféré devant la cour fédérale du district de Manhattan dans la journée. De
source judiciaire, on précise que l'argent ne semble pas avoir été le mobile de sa trahison de secrets militaires de son pays.

Première publication : 22/04/2008

COMMENTAIRE(S)