Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Laure Manaudou se rattrape sur le 100 m dos

Dernière modification : 24/04/2008

Au lendemain de son échec sur 400 m et quelques heures après son forfait sur 200 m nage libre, Laure Manaudou a remporté le titre de championne de France du 100 m dos, synonyme de qualification pour Pékin dans cette épreuve.

 

DUNKERQUE, Nord - Quelques heures après avoir déclaré forfait sur 200 m nage libre, Laure Manaudou est devenue mardi championne de France du 100m dos.

 

La championne olympique (400m nage libre) et du monde (400 et 200m nage libre) l'a emporté dans le temps d'une minute et s'est qualifiée pour les Jeux de Pékin sur la distance.

 

A Athènes, la Française avait décroché le bronze sur 100m dos. L'an passé, elle avait terminé deuxième des championnats du monde sur la distance.

 

Plus tôt dans la journée, Manaudou avait renoncé à disputer les demi-finales du 200m libre, distance dont elle détient le record du monde.

 

Cette décision devrait la priver des JO sur cette distance.

 

Si deux nageuses françaises réalisent les minima lors de la finale mercredi, le sort de Manaudou est scellé. Dans le cas contraire, elle pourrait être repêchée par Claude Fauquet, le directeur technique national de la Fédération française de natation.

 

Lundi, la Française avait décroché dans la douleur son billet pour Pékin sur 400m nage libre. Elle a terminé troisième de la course et deuxième Française.

 

La finale avait été remportée par la Roumaine Camelia Potec devant Coralie Balmy.

Première publication : 22/04/2008

COMMENTAIRE(S)