Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

Le revirement de Donald Trump sur la question des enfants migrants séparés de leurs parents

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Taxes américaines sur l'acier : les mesures de rétorsion de l'UE entreront en vigueur le 22 juin

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ethiopie-Erythrée, une délégation érythréenne ira bientôt à Addis-Abeba

En savoir plus

FOCUS

Japon : l'immigration dans un pays "sans réfugiés"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"A genoux les gars" : une comédie crue et féministe sur le désir et l’interdit

En savoir plus

L’invité du jour

Benoit Cohen : "La double peine pour les migrants, c’est de subir le rejet avant même d’être arrivés"

En savoir plus

FACE À FACE

Conseil franco-allemand : le temps des concessions ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Stoltenberg : "Le sommet de l'Otan permettra de montrer l'unité transatlantique"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Khaled Diab : le vrai du faux de l'Islam

En savoir plus

Laure Manaudou se rattrape sur le 100 m dos

Dernière modification : 24/04/2008

Au lendemain de son échec sur 400 m et quelques heures après son forfait sur 200 m nage libre, Laure Manaudou a remporté le titre de championne de France du 100 m dos, synonyme de qualification pour Pékin dans cette épreuve.

 

DUNKERQUE, Nord - Quelques heures après avoir déclaré forfait sur 200 m nage libre, Laure Manaudou est devenue mardi championne de France du 100m dos.

 

La championne olympique (400m nage libre) et du monde (400 et 200m nage libre) l'a emporté dans le temps d'une minute et s'est qualifiée pour les Jeux de Pékin sur la distance.

 

A Athènes, la Française avait décroché le bronze sur 100m dos. L'an passé, elle avait terminé deuxième des championnats du monde sur la distance.

 

Plus tôt dans la journée, Manaudou avait renoncé à disputer les demi-finales du 200m libre, distance dont elle détient le record du monde.

 

Cette décision devrait la priver des JO sur cette distance.

 

Si deux nageuses françaises réalisent les minima lors de la finale mercredi, le sort de Manaudou est scellé. Dans le cas contraire, elle pourrait être repêchée par Claude Fauquet, le directeur technique national de la Fédération française de natation.

 

Lundi, la Française avait décroché dans la douleur son billet pour Pékin sur 400m nage libre. Elle a terminé troisième de la course et deuxième Française.

 

La finale avait été remportée par la Roumaine Camelia Potec devant Coralie Balmy.

Première publication : 22/04/2008