Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"On ne revient jamais vraiment d'Auschwitz"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La victoire de Syriza fait rêver l'extrême gauche et le Front national

En savoir plus

FOCUS

Ukraine : la situation s'enlise à l'Est

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Spécial Grèce : Dimitris Kourkoulas et Yiorgos Tsipras

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Taux de croissance en Chine : "7,4%, c'est un taux de croissance dont on rêverait!"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ray Lema, musicien engagé

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Sport féminin : comment améliorer la visibilité des sportives dans les médias ? (partie 1)

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Terrorisme en Europe : comment concilier sécurité et libertés ?

En savoir plus

Laure Manaudou se rattrape sur le 100 m dos

Dernière modification : 24/04/2008

Au lendemain de son échec sur 400 m et quelques heures après son forfait sur 200 m nage libre, Laure Manaudou a remporté le titre de championne de France du 100 m dos, synonyme de qualification pour Pékin dans cette épreuve.

 

DUNKERQUE, Nord - Quelques heures après avoir déclaré forfait sur 200 m nage libre, Laure Manaudou est devenue mardi championne de France du 100m dos.

 

La championne olympique (400m nage libre) et du monde (400 et 200m nage libre) l'a emporté dans le temps d'une minute et s'est qualifiée pour les Jeux de Pékin sur la distance.

 

A Athènes, la Française avait décroché le bronze sur 100m dos. L'an passé, elle avait terminé deuxième des championnats du monde sur la distance.

 

Plus tôt dans la journée, Manaudou avait renoncé à disputer les demi-finales du 200m libre, distance dont elle détient le record du monde.

 

Cette décision devrait la priver des JO sur cette distance.

 

Si deux nageuses françaises réalisent les minima lors de la finale mercredi, le sort de Manaudou est scellé. Dans le cas contraire, elle pourrait être repêchée par Claude Fauquet, le directeur technique national de la Fédération française de natation.

 

Lundi, la Française avait décroché dans la douleur son billet pour Pékin sur 400m nage libre. Elle a terminé troisième de la course et deuxième Française.

 

La finale avait été remportée par la Roumaine Camelia Potec devant Coralie Balmy.

Première publication : 22/04/2008

COMMENTAIRE(S)