Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Le déficit atteint 9,5 milliards d'euros en 2007

©

Dernière modification : 25/04/2008

Le déficit de la Sécurité sociale française a atteint 9,5 milliards d'euros en 2007, contre 8,7 en 2006, selon la Commission des comptes de la Sécurité sociale. La branche vieillesse est surtout en cause, avec un déficit de 4,6 milliards.

Le déficit du régime général (salariés) de la Sécurité sociale a atteint 9,5 milliards d'euros en 2007, contre un déficit de 8,7 mds en 2006, a indiqué lundi la Commission des comptes de la sécurité sociale (CCSS).

En septembre, avant l'annonce des mesures correctrices du projet de loi de financement de la Sécu (PLFSS), la prévision de déficit pour 2007 s'établissait à 11,7 milliards d'euros.

"Cette dégradation des comptes du régime général cache des évolutions contrastées selon les branches : les branches maladie et famille sont en amélioration par rapport à 2006, tandis que les déficits des branches AT-MP (accidents du travail-maladies professionnelles) et surtout vieillesse se creusent", précise la CCSS dans un document publié lundi avant son rapport détaillé prévu pour juin.

La branche maladie enregistre "une nette amélioration", avec un déficit à 4,6 milliards d'euros, contre 5,9 mds en 2006. La branche famille est elle excédentaire pour la première fois depuis 2003, avec un solde à +0,2 md d'euros.

La branche vieillesse enregistre elle un déficit à 4,6 milliards d'euros (contre -1,9 md en 2006), au même niveau que celui de la branche maladie. La branche AT-MP "voit son déficit augmenter de 0,4 md par rapport à 2006 pour atteindre -0,5 md d'euros en 2007".

Côté recettes, la CCSS relève que "malgré un ralentissement des cotisations, les recettes du régime général sont restées dynamiques en 2007, portées par une accélération de la masse salariale et l'affectation de nouvelles recettes fiscales".

La Commission, qui doit détailler l'ensemble de ces chiffres dans son "rapport de printemps", prévu pour juin, souligne que l'assurance maladie "poursuit son redressement", en réduisant de 1,3 md d'euros son déficit.

Les recettes de la branche maladie ont augmenté plus rapidement que ses charges, même si la croissance des dépenses dans le champ de l'ONDAM (objectif de dépenses de l'assurance maladie) est "repartie à la hausse en 2007, avec +4,2%, après quatre années de décélération continue".

Le dépassement global de l'ONDAM, selon des données encore provisoires, serait de 3 milliards d'euros en 2007, pour 147,8 milliards de dépenses. Les soins de villes enregistrent un dépassement de 3,1 milliards (dont +700 millions du fait des indemnités journalières en augmentation et +2 mds du fait de l'évolution du "poste médicament").

La dégradation du solde de la branche vieillesse s'explique notamment par "le dynamisme des prestations légales". Le dispositif de retraite anticipée continue notamment d'être attractif, avec un coût à 2,1 mds d'euros contre 1,8 en 2006.

Le Fonds de Solidarité vieillesse (FSV) bénéficie de l'amélioration de la conjoncture, passant d'un déficit de 1,3 md à un solde de +150 millions d'euros.

Selon la CCSS, la moindre dégradation des comptes du régime général en 2007 par rapport aux prévisions de septembre "s'explique essentiellement par un dynamisme des recettes très supérieur à celui de la prévision".

Les cotisations ont ainsi été supérieures de 650 millions d'euros à la prévision, tandis que la CSG assise sur les revenus du patrimoine et de placement apporté un surplus de 1,1 milliard d'euros.
 

Première publication : 22/04/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)