Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Libye : terre d'accueil des jihadistes?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Combien de rêves naufragés?"

En savoir plus

  • En direct : Manuel Valls en quête de confiance face aux députés

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak?

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : un Monaco diminué retrouve l'Europe dix ans après

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

    En savoir plus

  • Ebola : Obama veut envoyer 3 000 soldats en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Près de 500 migrants portés disparus après un naufrage en Méditerranée

    En savoir plus

  • PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

    En savoir plus

Le déficit atteint 9,5 milliards d'euros en 2007

Dernière modification : 25/04/2008

Le déficit de la Sécurité sociale française a atteint 9,5 milliards d'euros en 2007, contre 8,7 en 2006, selon la Commission des comptes de la Sécurité sociale. La branche vieillesse est surtout en cause, avec un déficit de 4,6 milliards.

Le déficit du régime général (salariés) de la Sécurité sociale a atteint 9,5 milliards d'euros en 2007, contre un déficit de 8,7 mds en 2006, a indiqué lundi la Commission des comptes de la sécurité sociale (CCSS).

En septembre, avant l'annonce des mesures correctrices du projet de loi de financement de la Sécu (PLFSS), la prévision de déficit pour 2007 s'établissait à 11,7 milliards d'euros.

"Cette dégradation des comptes du régime général cache des évolutions contrastées selon les branches : les branches maladie et famille sont en amélioration par rapport à 2006, tandis que les déficits des branches AT-MP (accidents du travail-maladies professionnelles) et surtout vieillesse se creusent", précise la CCSS dans un document publié lundi avant son rapport détaillé prévu pour juin.

La branche maladie enregistre "une nette amélioration", avec un déficit à 4,6 milliards d'euros, contre 5,9 mds en 2006. La branche famille est elle excédentaire pour la première fois depuis 2003, avec un solde à +0,2 md d'euros.

La branche vieillesse enregistre elle un déficit à 4,6 milliards d'euros (contre -1,9 md en 2006), au même niveau que celui de la branche maladie. La branche AT-MP "voit son déficit augmenter de 0,4 md par rapport à 2006 pour atteindre -0,5 md d'euros en 2007".

Côté recettes, la CCSS relève que "malgré un ralentissement des cotisations, les recettes du régime général sont restées dynamiques en 2007, portées par une accélération de la masse salariale et l'affectation de nouvelles recettes fiscales".

La Commission, qui doit détailler l'ensemble de ces chiffres dans son "rapport de printemps", prévu pour juin, souligne que l'assurance maladie "poursuit son redressement", en réduisant de 1,3 md d'euros son déficit.

Les recettes de la branche maladie ont augmenté plus rapidement que ses charges, même si la croissance des dépenses dans le champ de l'ONDAM (objectif de dépenses de l'assurance maladie) est "repartie à la hausse en 2007, avec +4,2%, après quatre années de décélération continue".

Le dépassement global de l'ONDAM, selon des données encore provisoires, serait de 3 milliards d'euros en 2007, pour 147,8 milliards de dépenses. Les soins de villes enregistrent un dépassement de 3,1 milliards (dont +700 millions du fait des indemnités journalières en augmentation et +2 mds du fait de l'évolution du "poste médicament").

La dégradation du solde de la branche vieillesse s'explique notamment par "le dynamisme des prestations légales". Le dispositif de retraite anticipée continue notamment d'être attractif, avec un coût à 2,1 mds d'euros contre 1,8 en 2006.

Le Fonds de Solidarité vieillesse (FSV) bénéficie de l'amélioration de la conjoncture, passant d'un déficit de 1,3 md à un solde de +150 millions d'euros.

Selon la CCSS, la moindre dégradation des comptes du régime général en 2007 par rapport aux prévisions de septembre "s'explique essentiellement par un dynamisme des recettes très supérieur à celui de la prévision".

Les cotisations ont ainsi été supérieures de 650 millions d'euros à la prévision, tandis que la CSG assise sur les revenus du patrimoine et de placement apporté un surplus de 1,1 milliard d'euros.
 

Première publication : 22/04/2008

COMMENTAIRE(S)