Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Offensive sur Afrin en Syrie : Damas, Ankara, un nouveau rapport de force ?

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Viols, agressions, harcèlement : les témoignages qui accablent l'Unef"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le dialogue de la dernière chance

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

SNCF : une réforme à grande vitesse ? (Partie 1)

En savoir plus

L'Ethiopie rompt ses relations diplomatiques avec le Qatar

Dernière modification : 22/04/2008

Le gouvernement éthiopien accuse le Qatar de "déstabiliser la Corne de l'Afrique" en faisant preuve d'un "comportement hostile". Addis Abeba reproche notamment au Qatar de soutenir des organisations terroristes en Somalie et dans d'autres régions.

Le gouvernement éthiopien a annoncé lundi dans un communiqué transmis à l'AFP avoir rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar, accusant ce pays de "déstabiliser la Corne de l'Afrique" et lui reprochant un "comportement hostile contre l'Ethiopie".
   
"Le gouvernement de la République fédérale d'Ethiopie a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec l'Etat du Qatar. Cette décision a été prise après un long examen des activités du Qatar dans la Corne de l'Afrique", indique le communiqué du ministère éthiopien des Affaires étrangères.
   
"L'Ethiopie a fait montre de beaucoup de patience face aux tentatives du Qatar pour déstabiliser notre sous-région et, en particulier, son comportement hostile vis-à-vis de l'Ethiopie", ajoute le texte.
   
"Le Qatar est désormais devenu une source majeure d'instabilité dans la Corne de l'Afrique et au-delà", souligne le communiqué, accusant notamment le Qatar de "soutenir directement et indirectement des organisations terroristes en Somalie et dans d'autres régions".
  

Première publication : 22/04/2008

COMMENTAIRE(S)