Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Trump lance son offensive protectionniste

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à la Maison-Blanche: ça commence mal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Autriche : Alexander Van Der Bellen s'installe à la tête du pays

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Syrie : nouveau round de négociations à Astana

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matthieu Ricard : "C'est l'économie qui est au service de la société et non l'inverse"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

Les auteurs des "Netocrates"

Dernière modification : 24/08/2008

Alexander Bard et Jan Soderqvist, auteurs du livre référence "Les Nétocrates : une nouvelle élite pour l'après-capitalisme", étaient les invités de FRANCE 24, jeudi 24 avril, pour un entretien télé suivi d'une rencontre avec des blogueurs.

France 24 teste actuellement Bambuser, un système de web diffusion. Le système permet aux utilisateurs de téléphone portable équipé d’une caméra de diffuser les images en simultané sur une page Internet. C'est en BETA, donc aidez-nous à corriger les éventuels bugs. Si vous avez des remarques, envoyez-les-nous en cliquant sur Réagir en bas de la page. 

 

Suivez Alexander et Jan qui répondent aux questions d’un groupe de blogueurs français autour d’une coupe de champagne.

 

Si la vidéo ne s'affiche pas correctement, rafraîchissez votre page.

 

Les "netocrates "

 

Dans leur désormais classique "Les netocrates : une nouvelle élite pour l'après-capitalisme", Alexander Bard et Jan Soderqvist soutiennent que l’Internet transforme la société moderne en "netocratie". Sur le modèle classique de Marx, de la même manière que le capitalisme est issu du féodalisme, la "netocratie" émergera du capitalisme. Les nouveaux maîtres seront alors les "netocrates", les aristocrates du web, qui comprennent toute l’importance de l’information et de l’influence.

 

Le livre soulève de nombreuses questions : qui sont les gagnants et les perdants de la "nétocratie" ? Qui en détient le pouvoir ? Toujours les mêmes, en Occident ? Ou alors des adolescentes coréennes ? Et la nouvelle élite ? Voilà tout ce qu’Internet a créé ? Quid d’un monde plus juste pour tous ?

Première publication : 23/04/2008

COMMENTAIRE(S)