Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Les auteurs des "Netocrates"

Dernière modification : 24/08/2008

Alexander Bard et Jan Soderqvist, auteurs du livre référence "Les Nétocrates : une nouvelle élite pour l'après-capitalisme", étaient les invités de FRANCE 24, jeudi 24 avril, pour un entretien télé suivi d'une rencontre avec des blogueurs.

France 24 teste actuellement Bambuser, un système de web diffusion. Le système permet aux utilisateurs de téléphone portable équipé d’une caméra de diffuser les images en simultané sur une page Internet. C'est en BETA, donc aidez-nous à corriger les éventuels bugs. Si vous avez des remarques, envoyez-les-nous en cliquant sur Réagir en bas de la page. 

 

Suivez Alexander et Jan qui répondent aux questions d’un groupe de blogueurs français autour d’une coupe de champagne.

 

Si la vidéo ne s'affiche pas correctement, rafraîchissez votre page.

 

Les "netocrates "

 

Dans leur désormais classique "Les netocrates : une nouvelle élite pour l'après-capitalisme", Alexander Bard et Jan Soderqvist soutiennent que l’Internet transforme la société moderne en "netocratie". Sur le modèle classique de Marx, de la même manière que le capitalisme est issu du féodalisme, la "netocratie" émergera du capitalisme. Les nouveaux maîtres seront alors les "netocrates", les aristocrates du web, qui comprennent toute l’importance de l’information et de l’influence.

 

Le livre soulève de nombreuses questions : qui sont les gagnants et les perdants de la "nétocratie" ? Qui en détient le pouvoir ? Toujours les mêmes, en Occident ? Ou alors des adolescentes coréennes ? Et la nouvelle élite ? Voilà tout ce qu’Internet a créé ? Quid d’un monde plus juste pour tous ?

Première publication : 23/04/2008

COMMENTAIRE(S)