Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

FOCUS

Londres, capitale des ultra-riches

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France - Allemagne : vers un accord sur l'investissement

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le groupe Total frappé au coeur par le décès de son PDG

En savoir plus

SUR LE NET

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ce que veut la Turquie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les yeux doux d'Angela Merkel"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : Jim Yong Kim, président de la Banque mondiale, appelle à la mobilisation

En savoir plus

Les auteurs des "Netocrates"

Dernière modification : 24/08/2008

Alexander Bard et Jan Soderqvist, auteurs du livre référence "Les Nétocrates : une nouvelle élite pour l'après-capitalisme", étaient les invités de FRANCE 24, jeudi 24 avril, pour un entretien télé suivi d'une rencontre avec des blogueurs.

France 24 teste actuellement Bambuser, un système de web diffusion. Le système permet aux utilisateurs de téléphone portable équipé d’une caméra de diffuser les images en simultané sur une page Internet. C'est en BETA, donc aidez-nous à corriger les éventuels bugs. Si vous avez des remarques, envoyez-les-nous en cliquant sur Réagir en bas de la page. 

 

Suivez Alexander et Jan qui répondent aux questions d’un groupe de blogueurs français autour d’une coupe de champagne.

 

Si la vidéo ne s'affiche pas correctement, rafraîchissez votre page.

 

Les "netocrates "

 

Dans leur désormais classique "Les netocrates : une nouvelle élite pour l'après-capitalisme", Alexander Bard et Jan Soderqvist soutiennent que l’Internet transforme la société moderne en "netocratie". Sur le modèle classique de Marx, de la même manière que le capitalisme est issu du féodalisme, la "netocratie" émergera du capitalisme. Les nouveaux maîtres seront alors les "netocrates", les aristocrates du web, qui comprennent toute l’importance de l’information et de l’influence.

 

Le livre soulève de nombreuses questions : qui sont les gagnants et les perdants de la "nétocratie" ? Qui en détient le pouvoir ? Toujours les mêmes, en Occident ? Ou alors des adolescentes coréennes ? Et la nouvelle élite ? Voilà tout ce qu’Internet a créé ? Quid d’un monde plus juste pour tous ?

Première publication : 23/04/2008

COMMENTAIRE(S)