Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

Condamné pour "projet terroriste"

©

Dernière modification : 24/04/2008

Un tribunal militaire israélien a condamné Salah Hamouri un jeune Franco-palestinien à sept ans de prison. Il est accusé d'avoir projeté l'assassinat d'un rabbin. Sa mère s'adresse à Nicolas Sarkozy en dernier recours. (Reportage : G. Auda)

Un tribunal militaire israélien a condamné Salah Hamouri à sept ans de prison.

Ce jeune Franco-palestinien a été condamné pour avoir projeté d’assassiner une figure politique et religieuse israélienne, le rabbin Ovadia Yossef. Mais sa mère, Denise Hamouri, assure qu’il n’avait pas l’intention de passer à l’acte.

Elle explique comment s’est déroulé l’arrangement proposé par la justice israélienne : "On m'a dit que c’est sept ans, c’est à prendre ou à laisser et si vous laissez, ce sera votre responsabilité. Donc on n’avait guère le choix et on a été obligé de faire avec."

Salah a déjà passé trois ans en détention administrative en Israël.

Son père, Hassan Hamouri, explique que son fils a refusé d’aller en France. "On lui a proposé d'aller en France pour 10-15 ans et tout a été fait pour le faire transférer, mais il a refusé."

Salah Hamouri se sent profondément palestinien et pour lui, il est hors de question de bénéficier d’un traitement de faveur.

Selon Khalida Jarrar, députée palestinienne, présidente de la commission des prisonniers palestiniens, "il n’y a pas de procès juste pour les Palestiniens et donc pour Salah car il s’agit d’un tribunal militaire. Si j’ai une discussion, que je rêve de faire quelque chose et que je ne fais pas cette chose, ils peuvent me poursuivre pour cela".

Le dernier espoir pour la famille Hamouri est Nicolas Sarkozy. Denise Hamouri a écrit une lettre au président français, en dernier recours. La mère de Salah Hamouri rappelle que "quand il parle des Français en difficulté, il dit qu’il est prêt à aller les chercher là où ils se trouvent". "C’est lui qui l’a dit", insiste-t-elle.

Salah Hamouri est retourné dans sa prison à quelques kilomètres de Nétanya, au nord de Tel Aviv.

Première publication : 23/04/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)