Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

  • Référendum en Écosse : la presse britannique veut sauver l'Union

    En savoir plus

  • L’Australie déjoue des meurtres projetés par l’État islamique

    En savoir plus

  • Ajax - PSG : Lucas reconnaît avoir fait "une erreur"

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

Condamné pour "projet terroriste"

Dernière modification : 24/04/2008

Un tribunal militaire israélien a condamné Salah Hamouri un jeune Franco-palestinien à sept ans de prison. Il est accusé d'avoir projeté l'assassinat d'un rabbin. Sa mère s'adresse à Nicolas Sarkozy en dernier recours. (Reportage : G. Auda)

Un tribunal militaire israélien a condamné Salah Hamouri à sept ans de prison.

Ce jeune Franco-palestinien a été condamné pour avoir projeté d’assassiner une figure politique et religieuse israélienne, le rabbin Ovadia Yossef. Mais sa mère, Denise Hamouri, assure qu’il n’avait pas l’intention de passer à l’acte.

Elle explique comment s’est déroulé l’arrangement proposé par la justice israélienne : "On m'a dit que c’est sept ans, c’est à prendre ou à laisser et si vous laissez, ce sera votre responsabilité. Donc on n’avait guère le choix et on a été obligé de faire avec."

Salah a déjà passé trois ans en détention administrative en Israël.

Son père, Hassan Hamouri, explique que son fils a refusé d’aller en France. "On lui a proposé d'aller en France pour 10-15 ans et tout a été fait pour le faire transférer, mais il a refusé."

Salah Hamouri se sent profondément palestinien et pour lui, il est hors de question de bénéficier d’un traitement de faveur.

Selon Khalida Jarrar, députée palestinienne, présidente de la commission des prisonniers palestiniens, "il n’y a pas de procès juste pour les Palestiniens et donc pour Salah car il s’agit d’un tribunal militaire. Si j’ai une discussion, que je rêve de faire quelque chose et que je ne fais pas cette chose, ils peuvent me poursuivre pour cela".

Le dernier espoir pour la famille Hamouri est Nicolas Sarkozy. Denise Hamouri a écrit une lettre au président français, en dernier recours. La mère de Salah Hamouri rappelle que "quand il parle des Français en difficulté, il dit qu’il est prêt à aller les chercher là où ils se trouvent". "C’est lui qui l’a dit", insiste-t-elle.

Salah Hamouri est retourné dans sa prison à quelques kilomètres de Nétanya, au nord de Tel Aviv.

Première publication : 23/04/2008

COMMENTAIRE(S)