Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Deux records battus et un Alain Bernard en forme

Texte par AFP

Dernière modification : 11/12/2008

Le recordman du monde Alain Bernard s'est qualifié sans difficulté pour la finale du 100 m nage libre de jeudi. Camille Muffat et Hugues Duboscq ont amélioré respectivement les records de France du 400 m quatre nages et du 200 m brasse.

DUNKERQUE, Nord - Alain Bernard n'a pas tremblé mercredi lors de sa demi-finale du 100 mètres nage libre des championnats de France de natation, qualificatifs pour les Jeux olympiques de Pékin.

 
Le recordman du monde et champion d'Europe de la distance s'est qualifié pour la finale de jeudi en un temps de 48 secondes quatre centièmes (contre 47"50 pour son record mondial), sans être toutefois satisfait de sa performance.
 

"C'est un 100m de plus, juste un 100m de plus pour entrer en finale. J'ai géré dans l'effort mais j'ai fait quelques petites erreurs, peut-être par manque de concentration", a dit le nageur d'Antibes, entraîné par Denis Auguin.
 

Le matin, en série, Bernard - qui est également champion d'Europe du 50m nage libre - avait réalisé un temps de 49"O7, au terme d'une course où il n'a pas forcé son talent et dont il était davantage satisfait.

 
"J'étais mieux ce matin. J'ai de la marge mais il faut faire attention", a-t-il reconnu.

 
Désormais, le Français, qui aura 25 ans le 1er mai, est tourné vers la finale de jeudi.

 
"La clé de la finale sera l'approche. Il faudra être cool toute la journée et, en course, rester concentré sur ce que je sais faire", a-t-il prévenu.

 
"N'importe quoi"

 
"Sur la demi-finale, je suis déçu, oui et non puisque j'ai fait n'importe quoi... Mais au niveau chrono, demain (jeudi), je vise un peu mieux que ça", a-t-il ajouté.

 
D'autant que la concurrence a affiché la couleur.


Fabien Gilot et Amaury Levaux, auteurs du même chrono, ont terminé dans un temps de 48"38.

 
"J'ai eu de bonne sensations, je nage de plus en plus vite et je pense que demain (jeudi), cela ira encore plus vite", a dit Gilot, qui évolue au Cercle des nageurs de Marseille.

 
"Le principal sera d'être dans les deux premiers demain. Premier ou deuxième, ce n'est pas important", a ajouté celui qui rêve d'un billet pour Pékin.

 
Mais Leveaux, élève comme Laure Manaudou de Lionel Horter à Mulhouse, compte bien arracher l'un de ces fameux sésames pour la Chine, dont Manaudou sera privée sur 200m nage libre.


Détentrice du record du monde de la distance et championne du monde en titre, la Française avait déclaré forfait mardi avant les demi-finales et a vu plusieurs de ses rivales réaliser les minima olympiques en finale mercredi.


Elle ne participera donc pas au 200m à Pékin mais elle est en revanche d'ores et déjà qualifiée pour le 400m nage libre et le 100m dos.

 
Manaudou a également vu un de ses records de France tomber, sur 400m quatre nages. Camille Muffat a signé un chrono de deux minutes 11 secondes 15 centièmes celui précédemment établi par la nageuse de Mulhouse en 2'12"41 en 2006.

 
Au terme de la journée, Hugues Duboscq a remporté la finale du 200m brasse en améliorant de 13 centièmes son record de France (2'09"72 contre 2'09"85), signant ainsi la quatrième meilleure performance mondiale de l'année.

 

Première publication : 23/04/2008

COMMENTAIRE(S)