Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

iPod et iPhones boostent les résultats d'Apple

Dernière modification : 25/04/2008

Le chiffre d'affaires d'Apple prend 43% et ses ventes s'envolent au premier trimestre 2008. La firme de Steve Jobs peut remercier ses produits-stars : l'ordinateur Macintosh, le lecteur MP3 iPod et le téléphone iPhone.

Le groupe américain Apple a fait état mercredi d'un bond de 36% de son résultat trimestriel, grâce à une forte demande pour ses ordinateurs Macintosh et ses baladeurs iPod.

 

Les investisseurs ont toutefois été déçus par la marge bénéficiaire et par les perspectives prudentes données par la firme de Cupertino, ce qui a fait reculer le titre en après-Bourse.

 

Le bénéfice net du deuxième trimestre fiscal clos fin mars s'est établi à 1,05 milliard ou 1,16 dollar par action, contre 770 millions ou 87 cents par action un an plus tôt. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 7,51 milliards, en hausse de 43%.

 

Les analystes attendaient un peu moins : un chiffre d'affaires de 6,95 milliards et un bénéfice par action avant éléments exceptionnels de 1,07 dollar.

 

Apple annonce avoir vendu 2,29 millions de Mac, 10,6 millions d'iPod et 1,7 million d'iPhones au cours du trimestre. Apple est "très satisfait" de la tendance des ventes de l'iPhone, a indiqué Peter Oppeinheimer, le directeur financier du groupe.

 

"Nous restons sur notre objectif de parvenir à vendre 10 millions d'iPhones au cours de l'année calendaire 2008", a-t-il
déclaré lors d'une téléconférence.

 

Pour le trimestre en cours, Apple a donné mercredi soir une prévision inférieure aux attentes de Wall Street. La société
vise un bénéfice par action d'un dollar pour un chiffre d'affaires de 7,2 milliards de dollars.

 

Wall Street attend un BPA de 1,11 dollar et un chiffre d'affaires de 7,17 milliards, selon Reuters Estimates.

 

Il est connu qu'Apple donne des prévisions financières très prudentes que la société finit ensuite par battre facilement. Cependant, certains analystes estiment qu'il se pourrait cette fois que les dirigeants du groupe disent vrai compte tenu du
ralentissement de la conjoncture économique aux Etats-Unis.

 

En outre, a précisé Peter Oppenheimer, la marge brute du trimestre en cours devrait être du même ordre que celle à fin
mars, à savoir 32,9%, ce qui est en baisse par rapport à la marge de 35,1% il y a un an.

 

"On dirait que la prévision pour le troisième trimestre est un peu en dessous des attentes de Wall Street. Avec une hausse de 41% du cours de Bourse depuis le point bas de février, il faudrait vraiment de très bonnes nouvelles pour faire monter
l'action plus haut", explique Robert Stimpson, gérant chez Oak Associates.

 

Le groupe met le pincement de sa marge brute sur la baisse des ventes de son système d'exploitation Leopart, la baisse des prix d'une partie de la gamme des iPod et sur la hausse des ventes de son magasin de musique en ligne iTunes, lequel n'est pas encore véritablement bénéficiaire, mais tout juste à l'équilibre.

 

Dans un premier temps, Apple a monté de 4% en après-Bourse, avant de rapidement reperdre ses gains pour se traiter à 160,56 dollars après avoir fini en hausse de 1,68% sur le Nasdaq à 162,89 dollars.

Première publication : 24/04/2008

COMMENTAIRE(S)