Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

Israël assure ne plus espionner les Etats-Unis

Dernière modification : 24/04/2008

Suite à l'arrestation de Ben-Ami Kadish, ressortissant américain accusé d'espionnage, le ministère des Affaires étrangères israélien a affirmé que son pays ne surveillait plus les Etats-Unis depuis plus de 20 ans. (Récit : H. Meddeb)

Israël ne mène plus aucune activité d'espionnage aux Etats-Unis depuis 1985, a affirmé mercredi le ministère israélien des Affaires étrangères après la mise au jour d'une nouvelle affaire d'espionnage aux Etats-Unis.
   
"Les événements remontent au début des années 80. Depuis 1985, il y a des consignes claires des Premier ministres de ne pas mener d'activités de ce genre. Les relations entre les Etats-Unis et Israël sont depuis toujours basées sur une véritable amitié et la convergence des valeurs et des intérêts", a déclaré à l'AFP Arieh Mekel, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
   
La justice américaine et le FBI ont révélé mardi que Ben-Ami Kadish, un ressortissant américain, avait été accusé d'avoir transmis entre 1979 et 1985 des documents relatifs à la défense nationale des Etats-Unis au gouvernement d'Israël et d'avoir agi en tant qu'agent d'Israël.
   
Cette affaire serait liée, selon la justice américaine, au scandale d'un autre espion juif américain, Jonathan Pollard, condamné à la prison à perpétuité pour avoir fourni à Israël entre mai 1984 et novembre 1985, des milliers de documents secrets sur les activités d'espionnage des Etats-Unis.
 

Première publication : 24/04/2008

COMMENTAIRE(S)