Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Pour le chef des Farc, l'accord en Colombie "jette les bases d'une paix durable"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

Israël assure ne plus espionner les Etats-Unis

Dernière modification : 24/04/2008

Suite à l'arrestation de Ben-Ami Kadish, ressortissant américain accusé d'espionnage, le ministère des Affaires étrangères israélien a affirmé que son pays ne surveillait plus les Etats-Unis depuis plus de 20 ans. (Récit : H. Meddeb)

Israël ne mène plus aucune activité d'espionnage aux Etats-Unis depuis 1985, a affirmé mercredi le ministère israélien des Affaires étrangères après la mise au jour d'une nouvelle affaire d'espionnage aux Etats-Unis.
   
"Les événements remontent au début des années 80. Depuis 1985, il y a des consignes claires des Premier ministres de ne pas mener d'activités de ce genre. Les relations entre les Etats-Unis et Israël sont depuis toujours basées sur une véritable amitié et la convergence des valeurs et des intérêts", a déclaré à l'AFP Arieh Mekel, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
   
La justice américaine et le FBI ont révélé mardi que Ben-Ami Kadish, un ressortissant américain, avait été accusé d'avoir transmis entre 1979 et 1985 des documents relatifs à la défense nationale des Etats-Unis au gouvernement d'Israël et d'avoir agi en tant qu'agent d'Israël.
   
Cette affaire serait liée, selon la justice américaine, au scandale d'un autre espion juif américain, Jonathan Pollard, condamné à la prison à perpétuité pour avoir fourni à Israël entre mai 1984 et novembre 1985, des milliers de documents secrets sur les activités d'espionnage des Etats-Unis.
 

Première publication : 24/04/2008

COMMENTAIRE(S)