Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Israël assure ne plus espionner les Etats-Unis

Dernière modification : 24/04/2008

Suite à l'arrestation de Ben-Ami Kadish, ressortissant américain accusé d'espionnage, le ministère des Affaires étrangères israélien a affirmé que son pays ne surveillait plus les Etats-Unis depuis plus de 20 ans. (Récit : H. Meddeb)

Israël ne mène plus aucune activité d'espionnage aux Etats-Unis depuis 1985, a affirmé mercredi le ministère israélien des Affaires étrangères après la mise au jour d'une nouvelle affaire d'espionnage aux Etats-Unis.
   
"Les événements remontent au début des années 80. Depuis 1985, il y a des consignes claires des Premier ministres de ne pas mener d'activités de ce genre. Les relations entre les Etats-Unis et Israël sont depuis toujours basées sur une véritable amitié et la convergence des valeurs et des intérêts", a déclaré à l'AFP Arieh Mekel, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
   
La justice américaine et le FBI ont révélé mardi que Ben-Ami Kadish, un ressortissant américain, avait été accusé d'avoir transmis entre 1979 et 1985 des documents relatifs à la défense nationale des Etats-Unis au gouvernement d'Israël et d'avoir agi en tant qu'agent d'Israël.
   
Cette affaire serait liée, selon la justice américaine, au scandale d'un autre espion juif américain, Jonathan Pollard, condamné à la prison à perpétuité pour avoir fourni à Israël entre mai 1984 et novembre 1985, des milliers de documents secrets sur les activités d'espionnage des Etats-Unis.
 

Première publication : 24/04/2008

COMMENTAIRE(S)