Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel avenir pour la SNCM?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Résilience brésilienne"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, c'est l'Allemagne qui gagne"

En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU se réunit en urgence

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, un Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

L'ONU va couper sa distribution de nourriture à Gaza

©

Dernière modification : 05/05/2008

L'ONU a dû interrompre ses distributions de vivres dans la bande de Gaza, par manque de carburant. Israël a cessé ses livraisons d'essence depuis une attaque palestinienne qui a coûté la vie à deux soldats, le 9 avril. (Récit : M.Kerfriden)

L'ONU a interrompu jeudi en fin d'après-midi ses distributions de nourriture dans la bande de Gaza après l'épuisement de ses stocks de carburants, a annoncé à l'AFP un porte-parole de l'Agence pour les réfugiés palestiniens (Unrwa).
   
"Nous venons de cesser la distribution de toutes les aides alimentaires à 650.000 réfugiés palestiniens dans la bande de Gaza en raison du manque de carburants dans les réserves de l'agence", a indiqué Adnane Abou Hasna.
   
"L'Unrwa a également cessé le transport des écoliers et des étudiants ainsi que les déplacements de responsables dans la bande de Gaza", a-t-il encore dit.
   
"Les contacts (avec le gouvernement israélien) se poursuivent mais nous n'avons reçu aucun litre de carburant de la part d'Israël', a précisé M. Hasna.
   
Israël a immédiatement rejeté la responsabilité de la situation sur le mouvement islamiste Hamas. "Ils n'ont qu'à s'adresser au Hamas et exiger d'obtenir de l'essence sur le million de litres stockés côté palestinien de la frontière", a affirmé à l'AFP Arieh Mekel, le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères.
   
"Nous avons bien essayé aujourd'hui de transférer directement de l'essence à l'Unrwa mais une manifestation d'agriculteurs soutenue par le Hamas a empêché que cela se fasse", a-t-il ajouté.
   
Israël a cessé ses approvisionnements d'essence à la bande de Gaza après une attaque palestinienne, le 9 avril, contre le terminal de Nahal Oz, le seul point de passage pour les carburants entre la bande de Gaza et Israël.
   
Par ailleurs, les Israéliens arguent qu'ils ne peuvent pas transférer de l'essence ou du diesel à Gaza car les réservoirs du côté palestinien du terminal sont pleins en raison du refus de l'Association palestinienne pétrolière de venir collecter le carburant.
   
Cette dernière proteste contre l'approvisionnement insuffisant en carburant par Israël, qui a fortement réduit les quantités envoyés à Gaza.

Première publication : 24/04/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)