Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Groupe Renault : des résultats record, mais une rémunération en baisse pour son PDG

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nouvel an chinois : une émission de CCTV fait scandale avec un sketch raciste

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Le bitcoin, la monnaie 2.0

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Discours de Ramaphosa: le président sud-africain promet un "fantastique départ"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Abus Sexuels : des ONG dans la tempête

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'après Zuma : Cyril Ramaphosa présente son plan d'action pour le pays

En savoir plus

TECH 24

Corée du Sud : l'innovation en forme olympique

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Infrastructures : les grands travaux de Donald Trump

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chômage en baisse : la France est-elle sortie de la crise ?

En savoir plus

Proposition de compromis pour la Serbie

Dernière modification : 27/04/2008

La Belgique et les Pays-Bas ont proposé à leurs partenaires européens un compromis qui pourrait déboucher en juin sur un accord d'association avec la Serbie.

Les Pays-Bas et la Belgique ont proposé à leurs partenaires de l'Union européenne un compromis aux termes duquel le bloc pourrait signer en juin un accord d'association avec la Serbie, a annoncé dimanche le ministère belge des Affaires étrangères.

 

La proposition des deux pays a été adressée à la présidence de l'UE, a-t-il ajouté, notant que les ministres européens des Affaires étrangères doivent discuter de la Serbie lors d'une réunion mardi à Luxembourg. La plupart des pays de l'UE souhaitent signer dès maintenant avec la Serbie un Accord de stabilisation et d'association, antichambre d'une éventuelle adhésion, mais les Pays-Bas et la Belgique ont longtemps estimé qu'un Asa ne pouvait être signé tant que Belgrade ne se montre pas plus coopératif avec le Tribunal pénal international chargé de juger les crimes de guerre dans l'ex-Yougoslavie.

 

Le porte-parole belge a déclaré qu'aux termes du compromis, tout accord signé n'entrerait en vigueur qu'une fois que le tribunal de La Haye se serait déclaré satisfait de la coopération de la Serbie.

Première publication : 27/04/2008

COMMENTAIRE(S)