Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Proposition de compromis pour la Serbie

Dernière modification : 27/04/2008

La Belgique et les Pays-Bas ont proposé à leurs partenaires européens un compromis qui pourrait déboucher en juin sur un accord d'association avec la Serbie.

Les Pays-Bas et la Belgique ont proposé à leurs partenaires de l'Union européenne un compromis aux termes duquel le bloc pourrait signer en juin un accord d'association avec la Serbie, a annoncé dimanche le ministère belge des Affaires étrangères.

 

La proposition des deux pays a été adressée à la présidence de l'UE, a-t-il ajouté, notant que les ministres européens des Affaires étrangères doivent discuter de la Serbie lors d'une réunion mardi à Luxembourg. La plupart des pays de l'UE souhaitent signer dès maintenant avec la Serbie un Accord de stabilisation et d'association, antichambre d'une éventuelle adhésion, mais les Pays-Bas et la Belgique ont longtemps estimé qu'un Asa ne pouvait être signé tant que Belgrade ne se montre pas plus coopératif avec le Tribunal pénal international chargé de juger les crimes de guerre dans l'ex-Yougoslavie.

 

Le porte-parole belge a déclaré qu'aux termes du compromis, tout accord signé n'entrerait en vigueur qu'une fois que le tribunal de La Haye se serait déclaré satisfait de la coopération de la Serbie.

Première publication : 27/04/2008

COMMENTAIRE(S)