Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Clinton 1 - Trump 0"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Gabon, retour au calme, mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise migratoire en France : Hollande à Calais pour la première fois de son mandat

En savoir plus

LE DÉBAT

Clinton – Trump : un duel décisif ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

Les bienfaits du chocolat noir sur la grossesse

Dernière modification : 29/04/2008

Selon une étude américaine, consommer quotidiennement du chocolat noir diminuerait considérablement les risques de pré-éclampsie, une complication qui affecte 8 % des femmes enceintes.

Manger du bon chocolat noir de façon quotidienne est salutaire pour la grossesse et protège des complications possibles dues à une hypertension artérielle, affirme une étude américaine.

En dégustant du chocolat de bonne qualité, une femme a 69% de risques de moins de développer une préeclampsie, une complication qui associe hypertension artérielle et prise de poids avec oedèmes et qui affecte 8% des grossesses, selon le docteur Elizabeth Triche de l'université de Yale.

L'étude qui a porté sur 2.291 femmes entre 1996 et 2000, est a paraître dans la revue Epidemiology de mai.

La méthode originale de l'étude était d'évaluer la consommation de chocolat des femmes enceintes en prélevant à l'accouchement un morceau du cordon ombilical où était mesurée la densité de théombromine.

Ce composant du chocolat, particulièrement présent dans le chocolat noir, a des vertus diurétiques, stimulantes pour le coeur et vasodilatatrices. Le chocolat contient aussi du magnésium bénéfique pour l'hypertension et des flavanoids qui sont de puissants antioxydants, rappelle l'étude.

"Mesurer la quantité de chocolat qu'une patiente affirme consommer est extrêmement difficile vue la variation considérable de présence de cacao selon les différentes qualités", a expliqué Mme Triche à l'AFP.

"Plus le chocolat est noir, mieux c'est. Plus il est édulcoré, sucré et gras, moins il contient de théombromine", a-t-elle indiqué.

La présence de théombromine dans le chocolat peut varier de 0,15% à 0,46%.

"Nous avons observé que la consommation de chocolat mesurée par le niveau du bio-marqueur théobromine dans le cordon, était associée à des risques moindres de préeclampsie", conclut l'étude.

"Cela correspond à une barre de chocolat de bonne qualité chaque jour", a précisé le docteur Triche, directrice adjointe du centre pédiatrique de Yale University.

Première publication : 29/04/2008

COMMENTAIRE(S)