Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Un accord pour réinstaller les juges dans leurs fonctions

Dernière modification : 01/05/2008

Après deux jours de discussions à Dubaï entre Nawaz Sharif et son allié Asi Ali Zardari, le veuf de Benazir Bhutto, un accord a été trouvé pour réintégrer les juges démis par Pervez Musharraf en novembre.

Les juges évincés par le président Pervez Musharraf vont être réinstallés à leurs postes, a annoncé jeudi l'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, à l'issue de discussions à Dubaï avec son partenaire de la coalition gouvernementale, Asif Ali Zardari.
  
"Il a été décidé (...) que le rétablissement (dans leurs fonctions) des juges aura lieu selon la déclaration de Murree", a déclaré à la presse M. Sharif à l'issue de deux jours de discussions avec M. Zardari.
  
M. Sharif faisait référence à un accord initial pour réinstaller dans leurs fonctions des juges qui avaient été limogés par le président Musharraf.
  
"Il n'existe aucune ambiguïté, il n'y a aucun doute à ce sujet. Vous verrez bientôt les résultats des discussions", a ajouté M. Sharif.

Première publication : 01/05/2008

COMMENTAIRE(S)