Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le référendum écossais, sujet sensible pour les médias britanniques

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : s'allier avec l'Iran ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée-Bissau : le président Vaz limoge le chef de l'armée

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : la force de l'ONU prend le relais de la force africaine

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Vote de confiance : une victoire à l'arrachée pour Manuel Valls ?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Une coalition internationale contre les jihadistes

En savoir plus

FOCUS

Référendum en Écosse : le poids des indécis

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mange tes morts", une plongée dans l’univers des gitans

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Organisation de l’État islamique : la guerre des mots

En savoir plus

  • Ukraine - Russie : Vladimir Poutine a-t-il remporté son bras de fer ?

    En savoir plus

  • Une volontaire française de MSF contaminée par Ebola au Liberia

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG neutralisé par l'Ajax

    En savoir plus

  • Une saison en exil pour les footballeurs ukrainiens de Donetsk

    En savoir plus

  • Élections en Tunisie : et revoilà les "amis" de Ben Ali

    En savoir plus

  • Des jihadistes enlèvent un soldat libanais près de la frontière syrienne

    En savoir plus

  • Jack Ma et son Alibaba superstars de Wall Street

    En savoir plus

  • Nigeria : au moins dix morts dans une attaque contre une université

    En savoir plus

  • Un rapport dissèque les sommes records mises de côté par les entreprises

    En savoir plus

  • Ebola : l'épidémie pourrait avoir un impact économique "catastrophique"

    En savoir plus

  • Vidéo : l'épidémie d'Ebola menace la Centrafrique

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : six personnes interpellées près de Lyon, des armes saisies

    En savoir plus

  • Vidéo : dernier jour pour mobiliser les indécis sur le référendum en Écosse

    En savoir plus

  • Loi anti-jihad : l’interdiction de sortie du territoire adoptée

    En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • La première tranche de l'impôt sur le revenu bientôt supprimée ?

    En savoir plus

  • Premières élections démocratiques aux îles Fidji depuis 2006

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

Scrutin test pour les travaillistes de Gordon Brown

Dernière modification : 02/05/2008

Les Britanniques votent à l'occasion d'élections locales qui ont valeur de test pour le Premier ministre britannique. A Londres, Ken Livingstone (à droite sur la photo) pourrait perdre la mairie au profit de Boris Johnson. (Récit : C. Dansette)

Les Britanniques sont appelés aux urnes jeudi pour des élections locales qui auront valeur de test pour le parti travailliste du Premier ministre Gordon Brown, en difficulté dans les sondages, en particulier à Londres où le maire Labour est menacé par un conservateur.

Les bureaux de vote ouvrent à 07H00 locales (06H00 GMT) et fermeront à 22H00 (21H00 GMT). Quatre milliers de conseillers doivent être renouvelés, dans 159 conseils municipaux, de districts ou de comtés d'Angleterre et du Pays de Galles.

Mais le scrutin le plus symbolique aura lieu à Londres, qui élit son maire au suffrage universel direct.

Après avoir été élu en 2000 et confortablement reconduit en 2004, le maire sortant travailliste, Ken Livingstone, fait cette fois-ci face à une vive contestation du candidat conservateur Boris Johnson.

"Boris le bouffon", surnom donné par ses détracteurs pour son humour potache, pourrait bien jouer un mauvais tour à "Ken le Rouge", comme on appelle le maire sortant en souvenir de ses anciennes accointances trotskistes. Les enquêtes d'opinion sont cependant contradictoires: tandis que certaines donnent le conservateur nettement gagnant, d'autres parient sur une réélection de justesse du maire travailliste.

Quant au scrutin dans son ensemble, les dernières élections locales de cette envergure, tenues en mai 2004, avaient vu le Labour ne recueillir que 26% des voix, soit une humiliante troisième position derrière les libéraux-démocrates (27%) et les conservateurs (37%).

Pour les élections de jeudi, les récents sondages confèrent au Labour, au pouvoir depuis 1997, une impopularité record depuis une vingtaine d'années. L'Electoral Reform Society (ERS), organisme indépendant, crédite les conservateurs "de 42 à 44%" des voix, contre "26 à 27%" pour le Labour et "23 à 24%" pour les libéraux-démocrates.

Une déroute du Labour serait interprétée comme le signe avant-coureur d'une victoire conservatrice lors des élections législatives qui doivent avoir lieu avant mai 2010.

Les résultats commenceront à arriver dans la nuit de jeudi à vendredi mais il faudra attendre la fin de la journée de vendredi pour connaître le sort de la mairie de Londres.
 

Première publication : 01/05/2008

COMMENTAIRE(S)