Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : le camp d'Ali Bongo répond aux attaques de Jean Ping

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les français de l'armée israélienne

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : une communauté en proie aux persécutions

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : Ahmadie, une communauté menacée "au pays des purs"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Best Of de l'été - l'enfer d'une prison grecque et un hôpital sous les bombes au Soudan

En savoir plus

DÉBAT

La Libye s'enfonce dans le chaos

En savoir plus

#ActuElles

Une femme imam ? Oui, c'est possible en Chine!

En savoir plus

#ActuElles

Riches Émiratis cherchent épouses indiennes pour un mois

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH17 en Ukraine : l'enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

  • Après l'Union européenne, les États-Unis sanctionnent à leur tour la Russie

    En savoir plus

  • Gaza, entre bombardements et espoirs déçus de trêve

    En savoir plus

  • Quand la solidarité avec les chrétiens d'Irak rime avec ن

    En savoir plus

  • L'"oiseau" qui murmurait à l'oreille de Maduro que Chavez "est heureux"

    En savoir plus

  • Infographie : le virus Ebola se répand en Afrique de l'Ouest

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Medhi Nemmouche livré à la Belgique

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice décidera vendredi d'un aménagement de peine

    En savoir plus

  • Fonds “vautours” : l’Argentine à la veille d’un nouveau défaut de paiement

    En savoir plus

  • La France s'apprête à évacuer ses ressortissants de Libye

    En savoir plus

  • Vidéo : le principal hôpital de Gaza touché par des bombardements

    En savoir plus

  • Le parquet de Paris dément avoir ouvert une enquête sur la campagne de Sarkozy

    En savoir plus

  • Vidéo : le tourisme au secours des gorilles du Rwanda

    En savoir plus

  • Incendie à l'aéroport de Tripoli : des canadairs italiens arrivent en renfort

    En savoir plus

  • À Gaza, Israël s’attaque aux symboles du Hamas

    En savoir plus

  • Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

    En savoir plus

  • Un maire FN devant la justice pour avoir repeint une œuvre en bleu

    En savoir plus

Scrutin test pour les travaillistes de Gordon Brown

Dernière modification : 02/05/2008

Les Britanniques votent à l'occasion d'élections locales qui ont valeur de test pour le Premier ministre britannique. A Londres, Ken Livingstone (à droite sur la photo) pourrait perdre la mairie au profit de Boris Johnson. (Récit : C. Dansette)

Les Britanniques sont appelés aux urnes jeudi pour des élections locales qui auront valeur de test pour le parti travailliste du Premier ministre Gordon Brown, en difficulté dans les sondages, en particulier à Londres où le maire Labour est menacé par un conservateur.

Les bureaux de vote ouvrent à 07H00 locales (06H00 GMT) et fermeront à 22H00 (21H00 GMT). Quatre milliers de conseillers doivent être renouvelés, dans 159 conseils municipaux, de districts ou de comtés d'Angleterre et du Pays de Galles.

Mais le scrutin le plus symbolique aura lieu à Londres, qui élit son maire au suffrage universel direct.

Après avoir été élu en 2000 et confortablement reconduit en 2004, le maire sortant travailliste, Ken Livingstone, fait cette fois-ci face à une vive contestation du candidat conservateur Boris Johnson.

"Boris le bouffon", surnom donné par ses détracteurs pour son humour potache, pourrait bien jouer un mauvais tour à "Ken le Rouge", comme on appelle le maire sortant en souvenir de ses anciennes accointances trotskistes. Les enquêtes d'opinion sont cependant contradictoires: tandis que certaines donnent le conservateur nettement gagnant, d'autres parient sur une réélection de justesse du maire travailliste.

Quant au scrutin dans son ensemble, les dernières élections locales de cette envergure, tenues en mai 2004, avaient vu le Labour ne recueillir que 26% des voix, soit une humiliante troisième position derrière les libéraux-démocrates (27%) et les conservateurs (37%).

Pour les élections de jeudi, les récents sondages confèrent au Labour, au pouvoir depuis 1997, une impopularité record depuis une vingtaine d'années. L'Electoral Reform Society (ERS), organisme indépendant, crédite les conservateurs "de 42 à 44%" des voix, contre "26 à 27%" pour le Labour et "23 à 24%" pour les libéraux-démocrates.

Une déroute du Labour serait interprétée comme le signe avant-coureur d'une victoire conservatrice lors des élections législatives qui doivent avoir lieu avant mai 2010.

Les résultats commenceront à arriver dans la nuit de jeudi à vendredi mais il faudra attendre la fin de la journée de vendredi pour connaître le sort de la mairie de Londres.
 

Première publication : 01/05/2008

COMMENTAIRE(S)