Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

Les juges rétablis dans leurs fonctions le 12 mai

Dernière modification : 04/05/2008

Les juges retrouveront leurs fonctions le 12 mai, selon le leader de la Ligue musulmane pakistanaise Nawaz Sharif (photo). Ils devraient être amenés à juger de la légalité de la réélection de Pervez Musharraf, qui les avait limogés.

Les juges évincés en 2007 par le président du Pakistan Pervez Musharraf parce que certains auraient pu juger illégale sa réélection seront réinstallés dans leurs fonctions le 12 mai, a annoncé vendredi Nawaz Sharif, leader d'un des piliers du nouveau gouvernement.
   
Si ces juges, en particulier ceux de la Cour suprême, qui s'apprêtaient à juger de la légalité de la réélection de M. Musharraf le 6 octobre dans un scrutin contesté, sont réinstallés dans leurs fonctions, ils pourraient alors de nouveau statuer sur la légalité du nouveau mandat du chef de l'Etat.
   
"Si Dieu le veut, tous les juges déposés seront réinstallés le 12 mai", a déclaré au cours d'une conférence de presse à Lahore (est) l'ancien Premier ministre qui dirige le deuxième parti de la coalition gouvernementale issue de l'ex-opposition à M. Musharraf, laquelle a remporté massivement les législatives du 18 février.

Première publication : 02/05/2008

COMMENTAIRE(S)