Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

Les juges rétablis dans leurs fonctions le 12 mai

Dernière modification : 04/05/2008

Les juges retrouveront leurs fonctions le 12 mai, selon le leader de la Ligue musulmane pakistanaise Nawaz Sharif (photo). Ils devraient être amenés à juger de la légalité de la réélection de Pervez Musharraf, qui les avait limogés.

Les juges évincés en 2007 par le président du Pakistan Pervez Musharraf parce que certains auraient pu juger illégale sa réélection seront réinstallés dans leurs fonctions le 12 mai, a annoncé vendredi Nawaz Sharif, leader d'un des piliers du nouveau gouvernement.
   
Si ces juges, en particulier ceux de la Cour suprême, qui s'apprêtaient à juger de la légalité de la réélection de M. Musharraf le 6 octobre dans un scrutin contesté, sont réinstallés dans leurs fonctions, ils pourraient alors de nouveau statuer sur la légalité du nouveau mandat du chef de l'Etat.
   
"Si Dieu le veut, tous les juges déposés seront réinstallés le 12 mai", a déclaré au cours d'une conférence de presse à Lahore (est) l'ancien Premier ministre qui dirige le deuxième parti de la coalition gouvernementale issue de l'ex-opposition à M. Musharraf, laquelle a remporté massivement les législatives du 18 février.

Première publication : 02/05/2008

COMMENTAIRE(S)