Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

LE DÉBAT

Débat Clinton - Trump : qui a gagné le premier round ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

L'AC Milan relance la Serie A

Dernière modification : 04/05/2008

En remportant le derby contre l'Inter, l'AC Milan a relancé le championnat. Le club lombard profite du faux pas de la Fiorentina pour se hisser à la 4e place, synonyme de tour préliminaire de la C1. La Roma n'est plus qu'à 3 points du leader.

L'AC Milan, qui s'est imposé 2 à 1 dans le derby face à l'Inter, s'est relancé dans la course à la Ligue des Champions tout en empêchant son adversaire d'être sacré champion d'Italie, dimanche lors de la 36e journée du championnat d'Italie.

Pour l'Inter, qui aurait emporté son 16e scudetto en cas de victoire, les choses ne changent pas: il lui faut conquérir au moins 3 points, et donc s'imposer une fois au cours des deux dernières journées pour être championne.

Le leader doit affronter Sienne à domicile le 11 mai avant de se rendre à Parme lors de la dernière journée, le 18 mai.

Contre Sienne - le club contre lequel l'Inter avaient conquis le titre l'an passé -, les Nerazzurri vont cependant jouer avec la pression.

La Roma (2e) s'est en effet imposée contre la Sampdoria (0-3) à Gênes et ne pointe désormais plus qu'à trois points (en cas d'égalité de points finale, les confrontations directes entre les deux rivales - une victoire et un nul de l'Inter - garantissent cependant l'avantage au leader).

En somme, il n'y a plus de "joker" pour l'Inter qui a tout intérêt à s'imposer dans une semaine pour s'éviter un match à "quitte ou double" lors de l'ultime journée.

Coup double pour l'AC Milan


Pour l'AC Milan, qui recevait, la satisfaction est totale: non seulement son rival ne lui aura pas fait l'affront de célébrer le scudetto devant ses tifosi, mais, surtout, il a fait un grand pas vers la Ligue des Champions.

Sa victoire, conjuguée à la défaite de la Fiorentina à Cagliari (2-1) lui permet en effet de ravir au club de Florence la 4e place, la dernière qualificative pour la C1.

Les Milanais, après avoir dominé les 45 premières minutes, ont fait la décision en début de deuxième période grâce à leurs deux hommes les plus en forme du moment, Inzaghi et Kaka.

Le premier, après avoir manqué deux grosses occasions en première période, a ouvert le score de la tête à la suite d'un centre du second (51), avant que Kaka, encore lui, n'hérite d'un ballon récupéré par Ambrosini dans les pieds de Vieira pour doubler la mise d'un tir croisé (56).

Pour Inzaghi, 34 ans, il s'agit du 9e but en cinq matches.

Plus agressifs et plus volontaires, les Milanais, qui n'avaient plus emporté un derby depuis le printemps 2006, ont largement mérité leur succès face à des Nerazzurri qui ont attendu d'être mené 2 à 0 pour se montrer dangereux. En accentuant la pression dans les dernières vingt minutes, ils sont seulement parvenus à réduire le score grâce à un coup franc de Cruz (76).

La Roma, de son côté, qui avait pourtant été dominée au cours de la première mi-temps, s'est imposée grâce à une superbe seconde période avec des buts de Panucci (75), Pizarro (79) et Cicinho (85).

Première publication : 04/05/2008

COMMENTAIRE(S)