Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mark Carney vole au secours de l'économie britannique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les Français disent oui à l'Europe"

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : les travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni post-Brexit : travaillistes et conservateurs en pleine crise (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

"Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux"

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

Dix soldats irakiens tués par Al-Qaïda à un barrage

Dernière modification : 05/05/2008

Dix militaires irakiens ont été tués lors de l'attaque d'un point de contrôle dans la province de Diyala, au nord de Bagdad, par des membres présumés d'Al-Qaïda.


Dix soldats irakiens ont été tués et 13 ont été blessés lundi dans une attaque contre un poste de contrôle dans la province de Diyala, au nord de Bagdad, a annoncé l'armée américaine, qui a mis en cause les émules d'Al-Qaïda en Irak.

"Des attaques de ce genre contre ceux qui oeuvrent pour protéger les citoyens irakiens et rendre l'Irak plus sûr pour tous ses citoyens sont une autre démonstration de la nature barbare d'Al-Qaïda en Irak", a assuré dans un communiqué un porte-parole américain, le commandant Kageleiry.

La province de Diyala est l'une des plus dangereuses d'Irak et un bastion de la branche irakienne d'Al-Qaïda. Les insurgés continuent d'y lancer des attaques en dépit d'opérations massives des forces américaines et irakiennes.

Première publication : 05/05/2008

COMMENTAIRE(S)