Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

Stéphane Rozès : "Le texte sur la réforme constitutionnelle est assez alambiqué pour recueillir l’adhésion de tous"

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Louis Bourlanges : "Le but de François Hollande est de déshabiller la gauche de la gauche"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Homeland, Irak année zéro" : retour à Bagdad

En savoir plus

FOCUS

Irlande : la renaissance du "Tigre celtique"

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Remaniement : à la recherche de l’équilibre politique

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Ahani : "Nous sommes optimistes pour une ouverture, tout en respectant nos principes islamiques"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

La culture à l’épreuve de l’hyper-modernité

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Présidentielle américaine : la percée des outsiders

En savoir plus

LE DÉBAT

Révision constitutionnelle en France : pari gagné pour le gouvernement ? (partie 2)

En savoir plus

Prise de fonction de Poutine Premier ministre

Dernière modification : 08/05/2008

Au lendemain de la cérémonie d'investiture de Dmitri Medvedev en qualité de président russe, Vladimir Poutine doit recevoir la confiance du Parlement, dans le cadre de sa prise de fonction en tant que Premier ministre. Ecoutez V. Poutine.

Vladimir Poutine, ex-président et futur Premier ministre russe, a promis de stimuler la production de pétrole du pays en abaissant les impôts et de dompter l'inflation, lors d'un discours de politique générale jeudi.
   
"L'heure est venue de prendre la décision de baisser les impôts dans ce secteur de l'économie afin de stimuler la hausse de l'extraction et du raffinage du pétrole", a-t-il dit devant la Douma (chambre basse du Parlement) qui doit se prononcer sur sa candidature au poste de Premier ministre.
   
Les impôts devront également être baissés dans d'autres secteurs comme la construction et l'éducation, a poursuivi M. Poutine, soulignant que cela était nécessaire pour "stimuler le développement économique du pays".
   
Il a également fixé comme objectif "de ramener l'inflation sous les 10% dans les années à venir", alors qu'elle s'est établie à 11,9% l'an dernier et qu'elle évolue actuellement à un rythme annuel de plus de 14% et figure au premier rang des préoccupations des Russes.
   
Les standards de qualité de la vie vont s'améliorer dans le pays, a promis M. Poutine: "Nous pouvons et devons devenir un leader mondial dans les principaux indicateurs de niveau de vie au cours des 10 à 15 prochaines années", a-t-il dit, évoquant en particulier les salaires, la sécurité sociale, l'éducation et la santé, l'espérance de vie, l'environnement et le logement.
   
L'ancien président a par ailleurs appelé à "renforcer la liberté d'entreprise" dans le pays et s'est dit "certain que la Russie devrait devenir l'un des principaux centres financiers du monde".
   
Dmitri Medvedev lui a succédé mercredi en tant que président de Russie et a immédiatement confirmé qu'il entendait faire de Vladimir Poutine son Premier ministre.
   
L'approbation de sa candidature par la Douma ne fait guère de doute, l'assemblée étant contrôlée aux deux-tiers par le parti au pouvoir Russie unie que préside M. Poutine.
   

Première publication : 08/05/2008

COMMENTAIRE(S)