Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : le président Ouattara exige des militaires un retour au calme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Macronomics" : les réformes d'Emmanuel Macron pour la France

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Chute du prix du pétrole : bonne ou mauvaise nouvelle ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Liban : Beyrouth, entre souvenir et amnésie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Michel Hazanavicius, la vie après "The Artist"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au cœur de la centrale nucléaire de Téhéran

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L'Égypte étudie la possibilité de gracier les journalistes d’Al-Jazira

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Passer en force sur l'immigration aux États-Unis : l'amnésie des républicains

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Diplômés français : "Le rêve d'un job à l'étranger"

En savoir plus

Grande parade militaire à Moscou

Dernière modification : 09/05/2008

La Russie célèbre la victoire de 1945 par une grande parade militaire où, pour la première fois depuis 18 ans, blindés et autres matériels lourds défilent devant le président Medvedev et Poutine. Correspondance : R. Goguelin.

La grande parade militaire annuelle célébrant la victoire de 1945 et associant pour la première fois depuis la chute de l'URSS chars, missiles et autres matériels lourds a commencé vendredi sur la place Rouge à Moscou.
   
A 10H00 (06H00 GMT) sonnantes au carillon du Kremlin, le cérémonial a démarré avec la revue des troupes, soigneusement alignées face à la tribune officielle dans laquelle avaient pris place le nouveau président russe Dmitri Medvedev et son prédécesseur Vladimir Poutine.
   
Le ministre de la Défense, Anatoli Serdioukov, debout dans son command-car, a fait le tour des trois armées - air, terre et marine - sanglées dans leurs tout nouveaux uniformes dessinés par le très en vogue styliste russe Valentin Yudashkin.
   
Cette parade, dans laquelle les matériels lourds font leur grand retour après 18 ans d'absence, est destinée à "démontrer notre potentiel croissant en matière de défense", a lancé lundi Vladimir Poutine, devenu mercredi Premier ministre.
   
Son successeur reçoit en héritage une Russie déterminée à retrouver sa place sur la scène internationale, au prix de tensions régulières avec l'Occident, dignes parfois de la Guerre froide, et de menaces militaires croissantes en Abkhazie, territoire séparatiste pro-russe en Géorgie.
   
Washington a ainsi annoncé jeudi l'expulsion de deux attachés militaires américains de Russie, intervenue peu après celle d'un attaché militaire russe de Washington.
   
Au total, 8.000 hommes et 110 équipements lourds (chars, batteries anti-aériennes mobiles, missiles pesant jusqu'à 100 tonnes) vont défiler sur la place Rouge.
   
Quatre missiles Topol-M, fer de lance de la force stratégique russe, fermeront la marche. La place Rouge sera également survolées par 32 avions et hélicoptères, dont le bombardier stratégique Tupolev 160.
   
La Russie fête la victoire dans la Deuxième guerre mondiale le 9 mai. La guerre en Europe a pris fin officiellement le 8 mai à 23h, heure d'Allemagne. En raison du décalage horaire, il était déjà le 9 mai en Russie.

Première publication : 09/05/2008

COMMENTAIRE(S)