Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"TPIY, dernier acte"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Zimbabwe : La fin de l'ère Mugabe

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : scènes de liesse à Harare après la démission de Mugabe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Hortefeux : "Si le président prend de bonnes initiatives pour les collectivités, nous le dirons"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"La bataille des sexes" : l’égalité homme-femme en jeu

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le sort incertain des militaires transgenres

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chancelière ch. partenaire, et plus si affinités"

En savoir plus

Chavez accuse la Colombie de fomenter une guerre

Dernière modification : 12/05/2008

Lors de son émission radiotélévisée "Alo presidente", Hugo Chavez s'en est pris à son homologue colombien, qu'il accuse de vouloir déclencher une guerre et ainsi justifier "l'intervention des Etats-Unis au Venezuela". (Récit : P-L. Viollat)

Le président vénézuélien Hugo Chavez a accusé dimanche son homologue colombien Alvaro Uribe de chercher à provoquer une guerre.

 

Cette attaque visant Uribe, allié de Washington, intervient après de nouvelles accusations de responsables américains selon lesquels des documents contenus dans l'ordinateur d'un chef de la guérilla assassiné montrent que Chavez a aidé les Forces armées révolutionnaires de Colombie.

 

"Le gouvernement de Colombie est capable de provoquer une guerre avec le Venezuela pour justifier l'intervention des Etats-Unis", a affirmé Chavez lors de son émission radiophonique hebdomadaire.

 

Le Wall Street Journal rapportait dans son édition de vendredi que ces documents montrent que le Venezuela a offert d'armer les Farc.

 

Chavez a rejeté dimanche ces allégations, traitant d'"imbéciles" les responsables colombiens incapables de fournir la moindre preuve sérieuse à son encontre.

 

Il a accusé Uribe de conspirer avec le président américain George Bush pour falsifier les documents contenus dans l'ordinateur.

 

En mars, la Colombie a attaqué un camp de la guérilla en Equateur, tuant un haut responsable des Farc et provoquant une crise diplomatique régionale avec l'Equateur et le Venezuela qui ont massé des troupes à leurs frontières avec la Colombie.

 

Le gouvernement colombien avait déjà publié des documents de l'ordinateur prouvant selon lui les liens de Chavez avec les Farc.

Première publication : 12/05/2008

COMMENTAIRE(S)