Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : la CPI annonce l'ouverture d'un examen préliminaire

En savoir plus

TECH 24

Sex-tech : les technologies de l'intime

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Maudite courbe : comment faire baisser le chômage en France ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Clinton vs Trump : le match des programmes économiques

En savoir plus

#ActuElles

Laurence Rossignol : "Tout sexisme est insupportable"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses de la Fashion Week parisienne

En savoir plus

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean Todt : "Être compétitif, c'est aussi être responsable"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

Chavez accuse la Colombie de fomenter une guerre

Dernière modification : 12/05/2008

Lors de son émission radiotélévisée "Alo presidente", Hugo Chavez s'en est pris à son homologue colombien, qu'il accuse de vouloir déclencher une guerre et ainsi justifier "l'intervention des Etats-Unis au Venezuela". (Récit : P-L. Viollat)

Le président vénézuélien Hugo Chavez a accusé dimanche son homologue colombien Alvaro Uribe de chercher à provoquer une guerre.

 

Cette attaque visant Uribe, allié de Washington, intervient après de nouvelles accusations de responsables américains selon lesquels des documents contenus dans l'ordinateur d'un chef de la guérilla assassiné montrent que Chavez a aidé les Forces armées révolutionnaires de Colombie.

 

"Le gouvernement de Colombie est capable de provoquer une guerre avec le Venezuela pour justifier l'intervention des Etats-Unis", a affirmé Chavez lors de son émission radiophonique hebdomadaire.

 

Le Wall Street Journal rapportait dans son édition de vendredi que ces documents montrent que le Venezuela a offert d'armer les Farc.

 

Chavez a rejeté dimanche ces allégations, traitant d'"imbéciles" les responsables colombiens incapables de fournir la moindre preuve sérieuse à son encontre.

 

Il a accusé Uribe de conspirer avec le président américain George Bush pour falsifier les documents contenus dans l'ordinateur.

 

En mars, la Colombie a attaqué un camp de la guérilla en Equateur, tuant un haut responsable des Farc et provoquant une crise diplomatique régionale avec l'Equateur et le Venezuela qui ont massé des troupes à leurs frontières avec la Colombie.

 

Le gouvernement colombien avait déjà publié des documents de l'ordinateur prouvant selon lui les liens de Chavez avec les Farc.

Première publication : 12/05/2008

COMMENTAIRE(S)