Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Vol MH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Perquisition à la mairie de Jérusalem dans l'affaire Olmert

Dernière modification : 13/05/2008

Le Premier ministre Ehoud Olmert, maire de Jérusalem de 1993 à 2003, est soupçonné d'avoir reçu illégalement des fonds. La police a saisi des documents. Correspondance à Jérusalem de Marc de Chalvron.

La police israélienne a saisi lundi des documents à la mairie de Jérusalem lors d'une perquisition liée à l'enquête contre le Premier ministre Ehud Olmert, soupçonné d'avoir reçu illégalement des fonds, a annoncé un porte-parole de la police.

 

"Les enquêteurs ont effectué une perquisition à la mairie de Jérusalem et saisi des documents liés à l'enquête menée contre le Premier ministre soupçonné d'avoir reçu illégalement des fonds", a affirmé à l'AFP Micky Rosenfeld.

 

M. Olmert a été maire de Jérusalem de 1993 à 2003.

 

La police soupçonne M. Olmert d'avoir reçu de l'homme d'affaires américain Morris Talansky des "sommes importantes" et "non autorisées" pendant une longue période alors qu'il était maire de Jérusalem puis ministre du Commerce et de l'Industrie.

 

"M. Olmert sera à nouveau interrogé en fonction de l'enquête en cours", avait indiqué auparavant M. Rosenfeld. Le Premier ministre avait été interrogé une première fois pendant une heure et demi par la police le 1er mai dans son bureau à Jérusalem.

 

"D'autres suspects ont été convoqués à nouveau, notamment Shoula Zaken et Ouri Messer", a-t-il précisé en faisant allusion à l'ex-directrice de cabinet de M. Olmert et à son ancien partenaire dans un bureau d'avocats.

 

Tous deux sont soupçonnés d'avoir reçu sous forme d'enveloppes ou de chèques des centaines de milliers de dollars pour financer les campagnes électorales de M. Olmert à la mairie de Jérusalem et aux primaires du parti Likoud (droite).

 

"Olmert était le prince du Likoud. Il était respecté et je le respectais (...) Je suppose que les fonds que je lui ai versés étaient utilisés pour ses campagnes électorales", a confirmé dimanche soir M. Talansky à la Chaîne-10 (privée) de la télévision israélienne.

 

Tout en reconnaissant avoir reçu des contributions financières pour ses campagnes, le Premier ministre a affirmé sa probité, et s'est engagé à démissionner si la justice décidait de l'inculper.
 

Première publication : 12/05/2008

COMMENTAIRE(S)