Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Larousse lance une encyclopédie participative

©

Dernière modification : 13/05/2008

Les éditions Larousse s'attaquent à Wikipedia avec ma mise en place de leur propre encyclopédie participative en ligne. Elle sera divisée en deux parties, l'une consacrée au contributeur, et l'autre contenant les articles du Larousse.

Les éditions Larousse lancent ce mardi "la première encyclopédie contributive" sur internet-, qui juxtapose en consultation gratuite le contenu de leur dictionnaire encyclopédique et des contributions d'internautes, avec Wikipedia en ligne de mire.

Pour éviter le mélange des genres, les deux composantes sont nettement distinctes avec d'une part les articles estampillés Larousse (environ 150.000 et 10.000 photos, dessins ou animations), de l'autre l'espace réservé aux contributeurs.

"Les gens sont de plus en plus habitués à ce foisonnement, à faire la différence entre un article de référence et un point de vue", explique Line Karoubi, directrice adjointe du département dictionnaires et encyclopédies chez l'éditeur, qui évoque notamment l'encyclopédie participative gratuite Wikipedia, reine du secteur sur le web.

Les éditeurs traditionnels de dictionnaires et encyclopédies sur papier sont en effet confrontés à une rude concurrence sur internet.

Larousse compte donc sur son image de rigueur, de fiabilité, pour attirer des contributions de qualité. Contrairement à Wikipedia, où les articles sont généralement anonymes, les contributeurs de Larousse devront être identifiés pour pouvoir mettre en ligne les textes dont ils resteront propriétaires, indique la maison d'édition. Les contributions ne pourront en outre être modifiées que par l'auteur lui-même.

Première publication : 13/05/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)