Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • Les civils fuient leurs habitations dans le nord de la bande de Gaza

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

L'ex-adjoint de Charles Taylor témoigne contre lui

©

Dernière modification : 14/05/2008

Devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone à La Haye, l'ancien adjoint de l'ex-président libérien Charles Taylor, Moses Blah, a témoigné à charge contre son ancien patron, notamment sur la question des enfants-soldats.

L'adjoint de Charles Taylor a témoigné mercredi à charge devant le Tribunal spécial pour la Sierra Leone, "dépaysé" à La Haye pour des raisons de sécurité, lors du procès de l'ex-président libérien.

Moses Blah, qui fut vice-président de Taylor de 2000 jusqu'en 2003, date à laquelle il avait assuré l'intérim du chef de l'Etat pendant trois mois, a raconté à la cour comment le chef du mouvement rebelle sierra-léonais Ruf recevait ses ordres de Taylor.

Ce dernier est jugé pour viols, meurtres et terrorisme en Sierra Leone lors de la guerre civile qui a ravagé ce pays de 1991 à 2002 en armant la rébellion du Front révolutionnaire uni (Ruf) en échange des diamants exploités dans l'est du pays.

Ce conflit, tristement célèbre pour ses atrocités touchant les civils et l'enrôlement dans les deux camps d'"enfants-soldats", et celui au Liberia voisin ont fait plus de 250.000 morts.

Interrogé sur les liens entre Taylor et Foday Sankho, un ancien caporal de l'armée sierra-léonaise qui fut à l'origine du soulèvement du Ruf, Blah a répondu: "Il appelait Taylor son chef."

Le témoin a également raconté comment des enfants parfois âgés de 13 ans ou moins étaient recrutés au Liberia pour combattre en brousse.

"Il y avait des petits garçons qui traînaient derrière eux leurs armes (...). Ils étaient vraiment très agressifs, très déraisonnables et étaient complètement déboussolés", a-t-il ajouté.

L'accusation compte appeler à la barre environ 70 témoins à charge - Blah était le 27e.

Taylor, un ancien chef rebelle qui a accédé au pouvoir par la force à Monrovia avant de se faire élire, avait été contraint à la démission en 2003.

Réfugié au Nigeria, il avait été finalement extradé à Freetown, puis transféré à La Haye, où son procès est entré dans le vif du sujet en janvier. Il nie toutes les charges retenues contre lui.

La semaine dernière, le procureur en chef du tribunal spécial pour la Sierra Leone, qui bénéficie du soutien des Nations unies, Stephen Rapp, avait déclaré à Reuters que Blah, comme d'autres témoins à charge, avait fait l'objet de menaces.

En avril, un ancien maquisard avait affirmé devant le tribunal qu'il avait tué des hommes, des femmes et des enfants en bas âge sur ordre de Taylor et avait mangé le coeur d'un ancien chef rebelle.

Première publication : 14/05/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)