Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Le convoi russe atteint Lougansk malgré les protestations occidentales

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

Bush renforce les liens avec Israël devant la Knesset

Dernière modification : 15/05/2008

Le président américain George W. Bush a prononcé un discours de soutien à l'Etat hébreu à la Knesset, le Parlement israélien. Il a été accueilli en grande pompe, mais boycotté par quelques députés arabes. Ecoutez G. Bush.

Le président américain George W. Bush a été accueilli jeudi en grande pompe à la Knesset, le Parlement israélien, où il a prononcé un discours boycotté par les députés arabes.
   
M. Bush, accompagné de sa femme Laura, a été reçu par la présidente de la Knesset, Dalia Yitzik, sur le parvis du Parlement. C'est la première fois qu'il sera à la Knesset.
   
Dans le discours, qui a déjà été rendu public par la Maison Blanche, M. Bush marque son soutien ferme à l'Etat hébreu.
   
"L'Amérique est à vos côtés pour briser les réseaux terroristes et priver les extrémistes de sanctuaires", affirme M. Bush lors de cette séance exceptionnelle à l'occasion des 60 ans d'Israël.
   
"La population d'Israël n'est peut-être que d'un peu plus de 7 millions. Mais quand vous faites face à la terreur et au mal, vous êtes 307 millions parce que l'Amérique est à vos côtés", ajoutera-t-il.
   
Au deuxième jour de sa visite, M. Bush dénonce en vrac la vision du monde du Hamas, du Hezbollah, d'Al-Qaïda et du président ultraconservateur iranien Mahmoud Ahmadinejad qui "rêve de ramener le Proche-Orient au Moyen Âge et qui appelle à rayer Israël de la carte".
   
Mettant en parallèle l'époque nazie et le "grand combat idéologique" en cours au Proche-Orient, pour refuser de transiger avec les extrémistes, il rejette les appels à prendre ses distances avec Israël pour aider à résoudre les problèmes de la région.
   
Accusant M. Bush de fermer les yeux sur la Nakba ("catastrophe" en arabe), ce que les Palestiniens considèrent comme la création de l'Etat d'Israël en 1948, neuf députés arabes israéliens (sur les 120 que compte le parlement) ont décidé de boycotter le discours du président américain.
   
Dans le passé, avant George W. Bush, les présidents Bill Clinton et Jimmy Carter se sont adressés à la Knesset.

Première publication : 15/05/2008

COMMENTAIRE(S)