Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un Palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Bush renforce les liens avec Israël devant la Knesset

Dernière modification : 15/05/2008

Le président américain George W. Bush a prononcé un discours de soutien à l'Etat hébreu à la Knesset, le Parlement israélien. Il a été accueilli en grande pompe, mais boycotté par quelques députés arabes. Ecoutez G. Bush.

Le président américain George W. Bush a été accueilli jeudi en grande pompe à la Knesset, le Parlement israélien, où il a prononcé un discours boycotté par les députés arabes.
   
M. Bush, accompagné de sa femme Laura, a été reçu par la présidente de la Knesset, Dalia Yitzik, sur le parvis du Parlement. C'est la première fois qu'il sera à la Knesset.
   
Dans le discours, qui a déjà été rendu public par la Maison Blanche, M. Bush marque son soutien ferme à l'Etat hébreu.
   
"L'Amérique est à vos côtés pour briser les réseaux terroristes et priver les extrémistes de sanctuaires", affirme M. Bush lors de cette séance exceptionnelle à l'occasion des 60 ans d'Israël.
   
"La population d'Israël n'est peut-être que d'un peu plus de 7 millions. Mais quand vous faites face à la terreur et au mal, vous êtes 307 millions parce que l'Amérique est à vos côtés", ajoutera-t-il.
   
Au deuxième jour de sa visite, M. Bush dénonce en vrac la vision du monde du Hamas, du Hezbollah, d'Al-Qaïda et du président ultraconservateur iranien Mahmoud Ahmadinejad qui "rêve de ramener le Proche-Orient au Moyen Âge et qui appelle à rayer Israël de la carte".
   
Mettant en parallèle l'époque nazie et le "grand combat idéologique" en cours au Proche-Orient, pour refuser de transiger avec les extrémistes, il rejette les appels à prendre ses distances avec Israël pour aider à résoudre les problèmes de la région.
   
Accusant M. Bush de fermer les yeux sur la Nakba ("catastrophe" en arabe), ce que les Palestiniens considèrent comme la création de l'Etat d'Israël en 1948, neuf députés arabes israéliens (sur les 120 que compte le parlement) ont décidé de boycotter le discours du président américain.
   
Dans le passé, avant George W. Bush, les présidents Bill Clinton et Jimmy Carter se sont adressés à la Knesset.

Première publication : 15/05/2008

COMMENTAIRE(S)