Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : retenu par l'armée Robert Mugabe préside tout de même une cérémonie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le baiser imposé d'Al Franken

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

COP 23 en Allemagne : une occasion manquée ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Liban : La France à la manoeuvre

En savoir plus

TECH 24

Quoi de neuf, e-docteur ?

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Taux directeur : le diapason système bancaire

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Afrique - Chine : le piège de la dépendance ?

En savoir plus

#ActuElles

Consentement sexuel des mineur(e)s : quel âge minimum ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La France, terre de vin et de tourisme

En savoir plus

Le Canada invité à interdire la chasse aux phoques

Dernière modification : 19/05/2008

L'association suisse pour l'abolition de la vivisection (ATRA) annonce avoir remis à l'ambassade du Canada à Berne une pétition munie de 45 000 signatures pour demander qu'Ottawa mette fin à la chasse aux phoques.

L'association suisse pour l'abolition de la vivisection (ATRA) a remis à l'ambassade du Canada à Berne une pétition munie de 45.000 signatures demandant qu'Ottawa interdise la chasse aux phoques, a-t-elle annoncé samedi.

L'association a été reçue vendredi par l'ambassadeur du Canada en Suisse, qui a défendu la position de son gouvernement, a indiqué l'ATRA dans un communiqué.

L'association estime que 224.000 phoques ont été tués en 2007, dont 98,5% étaient âgés de moins de trois mois. Selon l'ATRA, les animaux sont tués de façon cruelle.

L'association conteste en outre l'argument économique avancé par Ottawa pour justifier cette activité. Les phoques sont principalement tués pour leur peau utilisée dans la confection et pour l'huile tirée de leur graisse. La viande de phoque ne présente pas d'intérêt commercial, étant impropre à la consommation humaine, selon l'ATRA.

Le Canada a autorisé début mars l'abattage de 275.000 phoques cette année, en légère hausse par rapport au quota autorisé de 270.000 animaux pour 2007.

Première publication : 17/05/2008

COMMENTAIRE(S)