Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

Le Canada invité à interdire la chasse aux phoques

Dernière modification : 19/05/2008

L'association suisse pour l'abolition de la vivisection (ATRA) annonce avoir remis à l'ambassade du Canada à Berne une pétition munie de 45 000 signatures pour demander qu'Ottawa mette fin à la chasse aux phoques.

L'association suisse pour l'abolition de la vivisection (ATRA) a remis à l'ambassade du Canada à Berne une pétition munie de 45.000 signatures demandant qu'Ottawa interdise la chasse aux phoques, a-t-elle annoncé samedi.

L'association a été reçue vendredi par l'ambassadeur du Canada en Suisse, qui a défendu la position de son gouvernement, a indiqué l'ATRA dans un communiqué.

L'association estime que 224.000 phoques ont été tués en 2007, dont 98,5% étaient âgés de moins de trois mois. Selon l'ATRA, les animaux sont tués de façon cruelle.

L'association conteste en outre l'argument économique avancé par Ottawa pour justifier cette activité. Les phoques sont principalement tués pour leur peau utilisée dans la confection et pour l'huile tirée de leur graisse. La viande de phoque ne présente pas d'intérêt commercial, étant impropre à la consommation humaine, selon l'ATRA.

Le Canada a autorisé début mars l'abattage de 275.000 phoques cette année, en légère hausse par rapport au quota autorisé de 270.000 animaux pour 2007.

Première publication : 17/05/2008

COMMENTAIRE(S)