Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

La saga Yahoo!-Microsoft continue

Dernière modification : 19/05/2008

Le géant de Seattle joue une nouvelle carte dans le bras de fer qu'il a engagé avec Yahoo!. Microsoft propose une offre alternative au rachat complet du moteur de recherche américain.

Microsoft a annoncé dimanche avoir proposé à Yahoo une solution de rechange qui ne prévoirait pas d'acquisition complète, mais cette proposition risque de ne pas plaire au milliardaire Carl Icahn, a-t-on appris de source bien informée sur celui-ci.

Carl Icahn a annoncé jeudi son intention de renverser le conseil d'administration de Yahoo dans le but de forcer le moteur de recherche à rouvrir les discussions avec Microsoft sur un rapprochement. L'actionnaire trublion estime que Yahoo a agi de façon irrationnelle en refusant les 47,5 milliards de dollars proposés par le numéro un mondial des logiciels.
 
Microsoft s'est retiré des discussions avec Yahoo il y a deux semaines après trois mois de négociations. Le conseil d'administration de Yahoo a rejeté l'offre que Microsoft avait légèrement relevée à 33 dollars par action. Jerry Yang, le fondateur de Yahoo aurait souhaité 37 dollars par action. 

En Bourse, Yahoo a fini vendredi en baisse de 0,3% à 27,66 dollars.

Les nouvelles approches de Microsoft risquent d'inciter Carl Icahn à demander à Yahoo de se rapprocher de Google, dit-on.

"Microsoft essaie d'obtenir le lait sans avoir acheté la vache. Quand on regarde l'histoire d'Icahn, il n'a jamais été utilisé de cette façon", affirme-t-on. "Il ne veut pas voir Yahoo poussé dans un joint-venture avec Microsoft. Il ne va pas être utilisé pour y pousser Yahoo. 

Dans son communiqué publié dimanche, Microsoft indique "envisager et avoir soulevé avec Yahoo une alternative prévoyant une opération avec Yahoo mais pas une acquisition de l'ensemble de Yahoo." Microsoft ne dit pas ce que pourrait être cette alternative.
 
Selon le New York Times, Microsoft et Yahoo pourraient former un partenariat ou une société commune dans la publicité
liée à la recherche sur internet pour prendre le dessus sur Google qui domine le marché de la recherche avec une part de marché nettement plus élevée que celle qu'auraient Yahoo et Microsoft ensemble.
 
Pour sa part, Yahoo continue à discuter avec Google au sujet d'un partenariat dans la recherche liée à la publicité. Les deux groupes pourraient faire affaire dès cette semaine, selon une source proche des discussions interrogée jeudi dernier.

Microsoft a souligné qu'il ne reformulait pas de nouvelle offre d'achat portant sur l'ensemble de Yahoo "mais se réserve
le droit de reconsidérer cette solution".
 
Yahoo a répondu dimanche dans la soirée qu'il continuait à envisager un certain nombre d'alternatives stratégiques et s'est dit "ouvert à toute opération qui soit dans le meilleur intérêt de nos actionnaires".

Le moteur se dit prêt à "étudier chacune de nos alternatives, y compris une éventuelle proposition de Microsoft (...), avec l'accent mis sur la maximisation de la valeur actionnariale", poursuit le communiqué de Yahoo.

Première publication : 19/05/2008

COMMENTAIRE(S)