Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

Les pêcheurs toujours en colère

Dernière modification : 23/05/2008

Les pêcheurs bloquent à nouveau des dépôts de carburants du sud de la France. Ils estiment que les 110 millions d'euros du gouvernement sont insuffisants et exigent le litre de gazole à 40 centimes d'euros. (Récit : R. Ranucci)

Une quinzaine de marins-pêcheurs originaires de Sète (Hérault) ont repris vendredi matin le blocage au dépôt BP Mobil de Frontignan, près de Sète, a-t-on appris de sources policière et syndicale.
  
Les accès à ce dépôt, déjà occupés depuis lundi, avaient été libérés mercredi soir, à la suite de l'annonce du ministre de la Pêche Michel Barnier d'un versement de 110 millions d'euros d'ici la fin de l'année pour venir en aide aux marins-pêcheurs qui protestent contre l'envolée du prix du gazole.
  
A Marseille, les pêcheurs, insatisfaits de la proposition de M. Barnier qu'ils jugent "vague" et "lointaine", étaient en réunion vendredi matin pour décider des suites de leur mouvement.
  
Jeudi après-midi, les pêcheurs des Bouches-du-Rhône avaient été évacués des sites pétroliers de la zone de l'étang de Berre, qu'ils bloquaient.  
 

Première publication : 23/05/2008

COMMENTAIRE(S)