Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

Chelsea vire son entraîneur Avram Grant

Dernière modification : 24/05/2008

Après seulement une saison comme entraîneur de Chelsea, Avram Grant a été remercié par les dirigeants du club londonien. Cette décision intervient trois jours après la défaite en finale de la Ligue des Champions contre Manchester United.

Chelsea a renvoyé son entraîneur, l'Israélien Avram Grant, 53 ans, après qu'il a été à la tête de l'équipe deuxième du Championnat d'Angleterre et finaliste de la Ligue des champions durant moins d'une saison, a annoncé le club londonien samedi.

L'avenir de Grant, qui avait remplacé le Portugais José Mourinho en septembre 2007, s'était révélé incertain depuis sa nomination, en raison de son manque d'expérience à ce niveau.

Durant ses huit mois passés à la tête des Blues, l'ancien sélectionneur d'Israël, ami proche du propriétaire de Chelsea, le Russe Roman Abramovitch, a conduit son équipe à la finale de la Ligue des champions, perdue mercredi dernier face à Manchester United aux tirs au but, et à la deuxième place du Championnat d'Angleterre, terminé à deux points des Red Devils.

Première publication : 24/05/2008

COMMENTAIRE(S)