Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Gare aux Vikings !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : 3 morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

Chelsea vire son entraîneur Avram Grant

Dernière modification : 24/05/2008

Après seulement une saison comme entraîneur de Chelsea, Avram Grant a été remercié par les dirigeants du club londonien. Cette décision intervient trois jours après la défaite en finale de la Ligue des Champions contre Manchester United.

Chelsea a renvoyé son entraîneur, l'Israélien Avram Grant, 53 ans, après qu'il a été à la tête de l'équipe deuxième du Championnat d'Angleterre et finaliste de la Ligue des champions durant moins d'une saison, a annoncé le club londonien samedi.

L'avenir de Grant, qui avait remplacé le Portugais José Mourinho en septembre 2007, s'était révélé incertain depuis sa nomination, en raison de son manque d'expérience à ce niveau.

Durant ses huit mois passés à la tête des Blues, l'ancien sélectionneur d'Israël, ami proche du propriétaire de Chelsea, le Russe Roman Abramovitch, a conduit son équipe à la finale de la Ligue des champions, perdue mercredi dernier face à Manchester United aux tirs au but, et à la deuxième place du Championnat d'Angleterre, terminé à deux points des Red Devils.

Première publication : 24/05/2008

COMMENTAIRE(S)