Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Manuel Valls: le Premier ministre en opération séduction

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

La French Touch, avec le chef Thierry Marx et le mathématicien Cédric Villani

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : la famille d'Albert Ebossé pleure le joueur tué en Algérie

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Immigration : 170 corps retrouvés près des côtes libyennes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Coup d’envoi de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

SUR LE NET

Après "l'Ice Bucket Challenge", place au "Rice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

  • Cessez-le-feu à Gaza : qui d'Israël ou du Hamas sort vainqueur ?

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Macron vs Montebourg : deux styles opposés mais une même politique ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • France : le chômage atteint un nouveau record en juillet

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

Les Lakers prennent le large face aux Spurs

Dernière modification : 26/05/2008

Les Los Angeles Lakers ont remporté leur deuxième match d'affilée contre les San Antonio Spurs et mènent 2 à 0 dans la finale de la Conférence Ouest de la NBA. A lui tout seul, Kobe Bryant a marqué 22 points.

Les Los Angeles Lakers ont écrasé les San Antonio Spurs 101-71 vendredi soir et mènent désormais par deux victoires à zéro en finale de la Conférence Ouest de la NBA, le championnat nord-américain de basket-ball.

Les deux prochaines rencontres de la série, disputée au meilleur des sept matches, auront lieu à San Antonio, où les Spurs sont invaincus depuis le début des playoff.

Le vainqueur affrontera en finale de NBA les Detroit Pistons ou les Boston Celtics, à l'affiche de la finale de la Conférence Est. Les Pistons mènent 1-0.

Dans son jardin du Staples Center, l'inévitable Kobe Bryant a inscrit 22 points, agrémentés de cinq rebonds et cinq passes décisives. Son coéquipier Lamar Odom a ajouté 20 points et Jordan Farmar, qui ne figure pourtant pas dans le cinq majeur des Lakers, y est allé de ses 14 unités.

"Cela va être un beau défi", a dit Bryant interrogé sur le match de dimanche. "San Antonio sera à la hauteur de la pression (...) Ils vont tenter de nous mettre sous pression, de neutraliser notre attaque, de neutraliser notre rythme. Il nous faudra être meilleur sur nos automatismes pour nous sortir de cette pression."

Dans les rangs des Spurs, champions en titre, Tony Parker n'a pas eu son rayonnement habituel, se contentant de 13 points. Tim Duncan a eu moins de réussite encore (12 pts, 16 rebonds).

Les Spurs, qui s'étaient inclinés 89-85 mercredi lors du match d'ouverture, ont eu du mal à rentrer dans le match. Ils ont fait un temps illusion en revenant à égalité 37-37 dans le deuxième quart-temps avant de lâcher irrémédiablement prise, Bryant leur infligeant à lui seul un 7-0 en début de troisième quart-temps.

Dans le dernier quart-temps, alors que les Spurs étaient menés de 20 points, leur entraîneur, Gregg Popovich rappelait l'intégralité de son cinq de départ sur le banc pour les économiser avant le prochain match, dimanche.

"Il n'y a jamais rien de confortable à être mené 2-0", a commenté Tim Ducan. "Nous allons maintenant jouer à domicile. De deux choses l'une: soit nous retournons la situation et le playoff se poursuivra, soit nous en sommes incapables."

Première publication : 24/05/2008

COMMENTAIRE(S)