Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Barack Obama appelle le monde à "agir vite" face à Ebola

    En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Un obus tiré de Gaza vers Israël, le premier depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Didier Guillaume : "Le Medef se comporte très mal"

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

Les Lakers prennent le large face aux Spurs

Dernière modification : 26/05/2008

Les Los Angeles Lakers ont remporté leur deuxième match d'affilée contre les San Antonio Spurs et mènent 2 à 0 dans la finale de la Conférence Ouest de la NBA. A lui tout seul, Kobe Bryant a marqué 22 points.

Les Los Angeles Lakers ont écrasé les San Antonio Spurs 101-71 vendredi soir et mènent désormais par deux victoires à zéro en finale de la Conférence Ouest de la NBA, le championnat nord-américain de basket-ball.

Les deux prochaines rencontres de la série, disputée au meilleur des sept matches, auront lieu à San Antonio, où les Spurs sont invaincus depuis le début des playoff.

Le vainqueur affrontera en finale de NBA les Detroit Pistons ou les Boston Celtics, à l'affiche de la finale de la Conférence Est. Les Pistons mènent 1-0.

Dans son jardin du Staples Center, l'inévitable Kobe Bryant a inscrit 22 points, agrémentés de cinq rebonds et cinq passes décisives. Son coéquipier Lamar Odom a ajouté 20 points et Jordan Farmar, qui ne figure pourtant pas dans le cinq majeur des Lakers, y est allé de ses 14 unités.

"Cela va être un beau défi", a dit Bryant interrogé sur le match de dimanche. "San Antonio sera à la hauteur de la pression (...) Ils vont tenter de nous mettre sous pression, de neutraliser notre attaque, de neutraliser notre rythme. Il nous faudra être meilleur sur nos automatismes pour nous sortir de cette pression."

Dans les rangs des Spurs, champions en titre, Tony Parker n'a pas eu son rayonnement habituel, se contentant de 13 points. Tim Duncan a eu moins de réussite encore (12 pts, 16 rebonds).

Les Spurs, qui s'étaient inclinés 89-85 mercredi lors du match d'ouverture, ont eu du mal à rentrer dans le match. Ils ont fait un temps illusion en revenant à égalité 37-37 dans le deuxième quart-temps avant de lâcher irrémédiablement prise, Bryant leur infligeant à lui seul un 7-0 en début de troisième quart-temps.

Dans le dernier quart-temps, alors que les Spurs étaient menés de 20 points, leur entraîneur, Gregg Popovich rappelait l'intégralité de son cinq de départ sur le banc pour les économiser avant le prochain match, dimanche.

"Il n'y a jamais rien de confortable à être mené 2-0", a commenté Tim Ducan. "Nous allons maintenant jouer à domicile. De deux choses l'une: soit nous retournons la situation et le playoff se poursuivra, soit nous en sommes incapables."

Première publication : 24/05/2008

COMMENTAIRE(S)