Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

Les Lakers prennent le large face aux Spurs

©

Dernière modification : 26/05/2008

Les Los Angeles Lakers ont remporté leur deuxième match d'affilée contre les San Antonio Spurs et mènent 2 à 0 dans la finale de la Conférence Ouest de la NBA. A lui tout seul, Kobe Bryant a marqué 22 points.

Les Los Angeles Lakers ont écrasé les San Antonio Spurs 101-71 vendredi soir et mènent désormais par deux victoires à zéro en finale de la Conférence Ouest de la NBA, le championnat nord-américain de basket-ball.

Les deux prochaines rencontres de la série, disputée au meilleur des sept matches, auront lieu à San Antonio, où les Spurs sont invaincus depuis le début des playoff.

Le vainqueur affrontera en finale de NBA les Detroit Pistons ou les Boston Celtics, à l'affiche de la finale de la Conférence Est. Les Pistons mènent 1-0.

Dans son jardin du Staples Center, l'inévitable Kobe Bryant a inscrit 22 points, agrémentés de cinq rebonds et cinq passes décisives. Son coéquipier Lamar Odom a ajouté 20 points et Jordan Farmar, qui ne figure pourtant pas dans le cinq majeur des Lakers, y est allé de ses 14 unités.

"Cela va être un beau défi", a dit Bryant interrogé sur le match de dimanche. "San Antonio sera à la hauteur de la pression (...) Ils vont tenter de nous mettre sous pression, de neutraliser notre attaque, de neutraliser notre rythme. Il nous faudra être meilleur sur nos automatismes pour nous sortir de cette pression."

Dans les rangs des Spurs, champions en titre, Tony Parker n'a pas eu son rayonnement habituel, se contentant de 13 points. Tim Duncan a eu moins de réussite encore (12 pts, 16 rebonds).

Les Spurs, qui s'étaient inclinés 89-85 mercredi lors du match d'ouverture, ont eu du mal à rentrer dans le match. Ils ont fait un temps illusion en revenant à égalité 37-37 dans le deuxième quart-temps avant de lâcher irrémédiablement prise, Bryant leur infligeant à lui seul un 7-0 en début de troisième quart-temps.

Dans le dernier quart-temps, alors que les Spurs étaient menés de 20 points, leur entraîneur, Gregg Popovich rappelait l'intégralité de son cinq de départ sur le banc pour les économiser avant le prochain match, dimanche.

"Il n'y a jamais rien de confortable à être mené 2-0", a commenté Tim Ducan. "Nous allons maintenant jouer à domicile. De deux choses l'une: soit nous retournons la situation et le playoff se poursuivra, soit nous en sommes incapables."

Première publication : 24/05/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)