Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Traité transatlantique : les consommateurs lésés ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Dacian Ciolos, commissaire européen à l'Agriculture et au Développement rural

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le hip-hop fusion à la française

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

La Tunisie se prépare à voter

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Nouvelle tentative pour mettre fin au conflit entre Kiev et Moscou

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Sommet européen sur l'emploi : la croissance à l'ordre du jour

En savoir plus

REPORTERS

L'héritage du président Mujica en Uruguay

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La chasse au carbone

En savoir plus

  • Ankara va faciliter le passage des peshmerga vers Kobané

    En savoir plus

  • L'armée suédoise traque un introuvable sous-marin russe

    En savoir plus

  • Ebola : le transport aérien, dossier épineux de la gestion de l’épidémie

    En savoir plus

  • Procès des journalistes en Papouasie : "Ils n’ont pas commis de faute très grave"

    En savoir plus

  • Tout ce que vous pensez savoir sur Ebola... et qui est faux !

    En savoir plus

  • L’Algérie refuse de remplacer le Maroc pour l’organisation de la CAN-2015

    En savoir plus

  • François Hollande inaugure la Fondation Vuitton à Paris

    En savoir plus

  • Paris et Berlin s'entendent pour stimuler l'investissement en Europe

    En savoir plus

  • Vidéo : à Kobané, la colère des Kurdes contre la Turquie

    En savoir plus

  • Ebola : réunion de l'UE pour mieux lutter contre le virus

    En savoir plus

  • Kate et William attendent leur deuxième enfant pour avril

    En savoir plus

  • Quand l’EI ne veut plus que ses militants postent de selfies

    En savoir plus

  • La crainte s'empare des Iraniennes après des attaques à l'acide

    En savoir plus

  • Le gouvernement japonais fragilisé après la démission de deux ministres

    En savoir plus

  • À Hong Kong, l'exécutif accuse des "forces étrangères" d'être à la manœuvre

    En savoir plus

Les Lakers prennent le large face aux Spurs

Dernière modification : 26/05/2008

Les Los Angeles Lakers ont remporté leur deuxième match d'affilée contre les San Antonio Spurs et mènent 2 à 0 dans la finale de la Conférence Ouest de la NBA. A lui tout seul, Kobe Bryant a marqué 22 points.

Les Los Angeles Lakers ont écrasé les San Antonio Spurs 101-71 vendredi soir et mènent désormais par deux victoires à zéro en finale de la Conférence Ouest de la NBA, le championnat nord-américain de basket-ball.

Les deux prochaines rencontres de la série, disputée au meilleur des sept matches, auront lieu à San Antonio, où les Spurs sont invaincus depuis le début des playoff.

Le vainqueur affrontera en finale de NBA les Detroit Pistons ou les Boston Celtics, à l'affiche de la finale de la Conférence Est. Les Pistons mènent 1-0.

Dans son jardin du Staples Center, l'inévitable Kobe Bryant a inscrit 22 points, agrémentés de cinq rebonds et cinq passes décisives. Son coéquipier Lamar Odom a ajouté 20 points et Jordan Farmar, qui ne figure pourtant pas dans le cinq majeur des Lakers, y est allé de ses 14 unités.

"Cela va être un beau défi", a dit Bryant interrogé sur le match de dimanche. "San Antonio sera à la hauteur de la pression (...) Ils vont tenter de nous mettre sous pression, de neutraliser notre attaque, de neutraliser notre rythme. Il nous faudra être meilleur sur nos automatismes pour nous sortir de cette pression."

Dans les rangs des Spurs, champions en titre, Tony Parker n'a pas eu son rayonnement habituel, se contentant de 13 points. Tim Duncan a eu moins de réussite encore (12 pts, 16 rebonds).

Les Spurs, qui s'étaient inclinés 89-85 mercredi lors du match d'ouverture, ont eu du mal à rentrer dans le match. Ils ont fait un temps illusion en revenant à égalité 37-37 dans le deuxième quart-temps avant de lâcher irrémédiablement prise, Bryant leur infligeant à lui seul un 7-0 en début de troisième quart-temps.

Dans le dernier quart-temps, alors que les Spurs étaient menés de 20 points, leur entraîneur, Gregg Popovich rappelait l'intégralité de son cinq de départ sur le banc pour les économiser avant le prochain match, dimanche.

"Il n'y a jamais rien de confortable à être mené 2-0", a commenté Tim Ducan. "Nous allons maintenant jouer à domicile. De deux choses l'une: soit nous retournons la situation et le playoff se poursuivra, soit nous en sommes incapables."

Première publication : 24/05/2008

COMMENTAIRE(S)