Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

L'ambassade de Birmanie à Bangkok incendiée

Dernière modification : 26/05/2008

Le bureau des visas de l'ambassade birmane en Thaïlande a entièrement brûlé. Des dizaines de passeports pourraient avoir été détruits, risquant de retarder davantage l'aide humanitaire en Birmanie. (Récit : P. Godart)

Un mystérieux incendie a éclaté lundi matin à l'ambassade de Birmanie à Bangkok, provoquant de sérieux dégâts, mais sans faire de victimes, ont indiqué la police et les pompiers.
   
"Nous enquêtons sur les causes de l'incendie" qui s'est produit à 08H00 (01H00 GMT) sur l'une des principales artères de la capitale thaïlandaise, a déclaré à l'AFP le colonel Sathien Tantasakul de la police.
   
Un responsable du service des pompiers a précisé qu'il avait fallu une trentaine de minutes pour venir à bout des flammes.
   
L'étage supérieur du bâtiment a été sérieusement endommagé et de la fumée était encore visible une heure après le sinistre, selon une journaliste de l'AFP sur place. Quelques dégâts étaient également visibles au rez-de-chaussée.
   
"Bien que l'ambassade soit un territoire souverain, la police thaïlandaise a été autorisée à mener une enquête", a affirmé le colonel Sathien, ajoutant qu'aucune victime n'a été signalée.
   
 

Première publication : 26/05/2008

COMMENTAIRE(S)