Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

L'ambassade de Birmanie à Bangkok incendiée

Dernière modification : 26/05/2008

Le bureau des visas de l'ambassade birmane en Thaïlande a entièrement brûlé. Des dizaines de passeports pourraient avoir été détruits, risquant de retarder davantage l'aide humanitaire en Birmanie. (Récit : P. Godart)

Un mystérieux incendie a éclaté lundi matin à l'ambassade de Birmanie à Bangkok, provoquant de sérieux dégâts, mais sans faire de victimes, ont indiqué la police et les pompiers.
   
"Nous enquêtons sur les causes de l'incendie" qui s'est produit à 08H00 (01H00 GMT) sur l'une des principales artères de la capitale thaïlandaise, a déclaré à l'AFP le colonel Sathien Tantasakul de la police.
   
Un responsable du service des pompiers a précisé qu'il avait fallu une trentaine de minutes pour venir à bout des flammes.
   
L'étage supérieur du bâtiment a été sérieusement endommagé et de la fumée était encore visible une heure après le sinistre, selon une journaliste de l'AFP sur place. Quelques dégâts étaient également visibles au rez-de-chaussée.
   
"Bien que l'ambassade soit un territoire souverain, la police thaïlandaise a été autorisée à mener une enquête", a affirmé le colonel Sathien, ajoutant qu'aucune victime n'a été signalée.
   
 

Première publication : 26/05/2008

COMMENTAIRE(S)