Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Tony Parker : "On n'a jamais eu autant de talents dans notre équipe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Epidémie d'ébola : des tests de vaccins concluants

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

JO : Pékin est la 1ère ville à accueillir les jeux d’été et les jeux d’hiver

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

PKK et Groupe Etat Islamique : le double jeu d’Erdogan

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants à Calais : Paris et Londres unis mais démunis

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La Seine : le XXIème arrondissement de Paris

En savoir plus

FOCUS

Brésil : des cours par visioconférence au cœur de l’Amazonie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le petit prince", du livre à l'écran

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Syrie : "L'Armée de la conquête" à la recherche de respectabilité

En savoir plus

L'ambassade de Birmanie à Bangkok incendiée

Dernière modification : 26/05/2008

Le bureau des visas de l'ambassade birmane en Thaïlande a entièrement brûlé. Des dizaines de passeports pourraient avoir été détruits, risquant de retarder davantage l'aide humanitaire en Birmanie. (Récit : P. Godart)

Un mystérieux incendie a éclaté lundi matin à l'ambassade de Birmanie à Bangkok, provoquant de sérieux dégâts, mais sans faire de victimes, ont indiqué la police et les pompiers.
   
"Nous enquêtons sur les causes de l'incendie" qui s'est produit à 08H00 (01H00 GMT) sur l'une des principales artères de la capitale thaïlandaise, a déclaré à l'AFP le colonel Sathien Tantasakul de la police.
   
Un responsable du service des pompiers a précisé qu'il avait fallu une trentaine de minutes pour venir à bout des flammes.
   
L'étage supérieur du bâtiment a été sérieusement endommagé et de la fumée était encore visible une heure après le sinistre, selon une journaliste de l'AFP sur place. Quelques dégâts étaient également visibles au rez-de-chaussée.
   
"Bien que l'ambassade soit un territoire souverain, la police thaïlandaise a été autorisée à mener une enquête", a affirmé le colonel Sathien, ajoutant qu'aucune victime n'a été signalée.
   
 

Première publication : 26/05/2008

COMMENTAIRE(S)