Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

Entretien téléphonique entre Sarkozy et al-Assad

Dernière modification : 29/05/2008

Selon l'Elysée, les deux chefs de l’Etat ont souligné "leur souhait commun de développer la relation bilatérale, sur le plan politique, économique et culturel".

Le président Nicolas Sarkozy et son homologue syrien Bachar al-Assad ont eu jeudi un entretien téléphonique, à l’initiative de la France, sur la situation au Proche-Orient et l'Union pour la Méditerranée, selon un communiqué de l'Elysée.

L'entretien a porté "sur la situation régionale, sur les évolutions au Liban, ainsi que sur la reprise du dialogue indirect entre la Syrie et Israël. La relation bilatérale et le projet d’Union Pour la Méditerranée ont également été évoqués", a indiqué la présidence.

"Le chef de l’État a rappelé que cet entretien intervenait conformément à l’engagement pris par la France de reprendre contact au plus haut niveau avec la Syrie, dès lors que des progrès tangibles seraient enregistrés en vue du règlement de la crise libanaise", a-t-on ajouté.

L’accord de Doha (ndlr: signé le 21 mai, au terme d'un bras de fer de 18 mois entre majorité et opposition au Liban et permettant l'élection de Michel Sleimane à la présidence) "constitue à cet égard un développement positif", estime la France.

"Le Président Sarkozy compte sur l’appui de tous pour la mise en oeuvre effective de cet accord, dans le strict respect de l'indépendance, de la souveraineté et de la démocratie au Liban", ajoute le communiqué.

M. Sarkozy s’est également "félicité des évolutions récentes du volet syro-israélien du processus de paix". Il "a précisé que la France apportait tout son soutien aux efforts actuellement déployés sous l'égide de la Turquie".

Enfin, toujours selon l'Elysée, "les deux chefs de l’Etat ont souligné leur souhait commun de développer la relation bilatérale, sur le plan politique, économique et culturel. Ils ont également évoqué l’importance du sommet de l’Union pour la Méditerranée, qui se tiendra le 13 juillet à Paris".
 

Première publication : 29/05/2008

COMMENTAIRE(S)