Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Les FARC et l'ETA projetaient un attentat à Madrid

Dernière modification : 30/05/2008

L'ordinateur de Raul Reyes, numéro 2 de la guérilla colombienne des FARC, a révélé que l'organisation indépendantiste basque ETA et les FARC projetaient d'organiser un attentat à Madrid contre des fonctionnaires colombiens.

Le vice-président colombien Francisco Santos a affirmé vendredi que la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) projetait un attentat à Madrid avec la complicité de l'organisation indépendantiste basque ETA.
   
La guérilla marxiste a cherché à obtenir des contacts avec l'ETA afin de commettre un attentat contre des fonctionnaires colombiens dans la capitale espagnole, a ajouté M. Santos.
   
"La police et le ministère de la Défense sont en train d'analyser les rapports entre les Farc et l'ETA, mais c'est un des risques qu'il faut assumer", a déclaré M. Santos, interrogé depuis Genève par la radio colombienne RCN.
   
Cette information se fonde, selon le gouvernement colombien, sur des échanges de courriers datant de cinq ans, découverts dans des ordinateurs saisis dans un camp des Farc en Equateur, après un raid militaire colombien au cours duquel le numéro 2 de la guérilla, Raul Reyes, avait été tué en mars dernier.
   
Le vice-président a précisé qu'il était lui-même visé par l'attentat prévu à Madrid, ainsi que l'ancien président colombien Andres Pastrana et l'ex-ambassadrice colombienne en Espagne, Noemi Sanin.
   
M. Santos cite à l'appui un courrier qu'aurait reçu Raul Reyes de la part d'Alfonso Cano, désigné la semaine dernière à la tête des Farc après la mort de son chef historique Manuel Marulanda. "Je te propose d'élaborer le projet pour l'attentat à Madrid (...) J'attends ton opinion", indique le message.
   
Les Farc n'ont pas encore fait de commentaires officiels mais l'agence de presse colombienne Anncol, proche de la guérilla, a démenti cette accusation, affirmant que la localité de Madrid évoqué dans ces courriers n'était pas la capitale espagnole, mais un village colombien, proche de Bogota.
 

Première publication : 30/05/2008

COMMENTAIRE(S)