Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Angela Merkel est à Kiev, le convoi russe a quitté l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

Un vaccin testé en microgravité dans l'espace

Dernière modification : 31/05/2008

Des recherche en apesanteur sur la salmonellose à bord de la station spatiale internationale (ISS) pourraient aboutir à un vaccin. La puissance de cette bactérie peut être triplée en microgravité, facilitant les expérimentations.

Le développement d'un vaccin contre la salmonellose va être tenté à bord de la Station spatiale internationale (ISS) et pourrait démontrer la viabilité de la recherche en biotechnologie dans l'espace, ont indiqué vendredi la Nasa et des industriels.
 

Si ces recherches en apesanteur sur la salmonellose pouvaient aboutir à la fabrication d'un vaccin, cela démontrerait l'attrait financier des recherches en biotechnologie à bord de la navette et de l'ISS, ont souligné des responsables de la société Spacehab Inc.

 
Les infections à la salmonelle, qui se manifestent par des diarrhées et de la fièvre, se soignent souvent en quelques jours, mais peuvent être dangereuses pour les jeunes enfants et les personnes âgées.

  
Spacelab enverra ses tests de souches de salmonelle à bord de la navette Discovery qui doit être lancée samedi à 21H02 GMT, avec sept astronautes à bord dont une femme et un Japonais, et rejoindre la Station spatiale.

 
Un succès montrerait que "l'ISS est maintenant prête pour (faire des) affaires", a lancé Thomas Pickens, directeur de Spacehab et fils du milliardaire texan T. Boone Pickens.

   
En septembre 2006, une équipe menée par Timothy Hammond du Durham Veterans Affairs Medical Center (Caroline du nord, sud-est) avait découvert que la puissance de la bactérie pouvait être triplée en micro-gravité, permettant d'obtenir par manipulation génétique une souche de salmonelle pouvant aboutir à un vaccin.

  
Sur Terre, la virulence de la bactérie se dissipe trop vite pour avoir la possibilité de développer les souches nécessaires à l'élaboration d'un vaccin.

 
"L'ISS constitue un environnement unique" pour tester des vaccins, a assuré M. Pickens.

  
En 2005, le Congrès américain avait approuvé qu'une partie de l'ISS soit transformée en Laboratoire national, ce qui signifiait ouvrir ses portes à la recherche du secteur privé et, potentiellement, à l'industrie privée.

Première publication : 31/05/2008

COMMENTAIRE(S)