Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Christine Salem, la voix du Maloya

En savoir plus

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Vidéo : hommage au dernier tirailleur sénégalais de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • Tour de France : victime d'une chute, Alberto Contador abandonne

    En savoir plus

  • Disparition de Nadine Gordimer, l'écrivaine nobelisée et anti-apartheid

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : "Il n'est jamais trop tard pour rétablir l'histoire"

    En savoir plus

  • Vidéo : À Bamako, on préserve la mémoire des soldats maliens de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Ex-otage des Taliban, le controversé sergent Bergdahl reprend du service

    En savoir plus

  • L’armée ukrainienne progresse vers Lougansk

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • François Hollande promet des réformes urgentes et des baisses d'impôts

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • Vidéo : le champ de bataille des Dardanelles, un lieu de pèlerinage en Turquie

    En savoir plus

L'Espagne cherche des liens entre les Farc et l'ETA

©

Dernière modification : 05/06/2008

La justice espagnole soupçonne l'organisation indépendantiste basque ETA d'avoir noué des liens avec les Farc. Elle se base sur des données trouvées dans l'ordinateur de l'ex-numéro deux de la guérilla colombienne. (Récit : E. Allain)

La justice espagnole va enquêter sur l'existence présumée de liens entre l'organisation indépendantiste basque ETA et les Farc, à la suite de la récente découverte de données dans l'ordinateur de l'ex-numéro deux de la guérilla colombienne, Raul Reyes, selon une source judiciaire.
  
Le parquet de l'Audience nationale, la plus haute instance pénale espagnole, "va adresser une commission rogatoire à la Colombie pour lui demander de lui fournir toute information qu'elle pourrait détenir sur des liens entre les Farc et l'organisation basque ETA", a indiqué cette source lundi à l'AFP.
  
Parallèlement, la justice espagnole demandera à la police et la garde civile espagnoles d'enquêter sur les relations entre les deux organisations.
  
Plusieurs documents contenus dans les fichiers de l'ordinateur de Raul Reyes, révèleraient l'existence de liens entre les deux organisations.
  
Cette information se fonde, selon le gouvernement colombien, sur des échanges de courriers datant de cinq ans, découverts dans des ordinateurs saisis dans un camp des Farc en Equateur, après un raid militaire colombien au cours duquel Raul Reyes, avait été tué en mars.
  
Le vice-président colombien Francisco Santos a affirmé vendredi que les Farc avaient projeté un attentat à Madrid avec la complicité de l'ETA, ce qu'a démenti une agence proche de la guérilla.
  
La guérilla marxiste a cherché à obtenir des contacts avec l'ETA afin de commettre un attentat contre des fonctionnaires colombiens dans la capitale espagnole, avait ajouté M. Santos.
  
"La police et le ministère de la Défense sont en train d'analyser les rapports entre les Farc et l'ETA, mais c'est un des risques qu'il faut assumer", avait assuré M. Santos à la radio colombienne RCN.
  
Le vice-président avait indiqué qu'il était lui-même visé par l'attentat prévu à Madrid, ainsi que l'ancien président colombien Andres Pastrana et l'ex-ambassadrice en Espagne, Noemi Sanin.
  
L'ETA, qui figure comme les Farc sur la liste des organisations terroristes de l'Union européenne, est tenue pour responsable de 823 morts en 40 ans d'attentats pour l'indépendance du Pays Basque.
  
Elle a entretenu par le passé des liens avec plusieurs régimes socialistes, comme l'Algérie, des guérillas sud-américaine et l'IRA, qui n'ont jamais débouché sur des actions concrètes avérées.

Première publication : 02/06/2008

Comments

COMMENTAIRE(S)